Leçon 01 : L'Evangile arrive à Thessalonique
30 Juin - 06 Juil. 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Le prix à payer par les prédicateurs Dim 01 Juil.

Lisez Ac 16.9-40. D’après ce passage, pourquoi les Philippiens ont-ils réagi d’une manière aussi négative à l’Evangile? Quel aspect important leur réaction révélait-elle et dont nous-mêmes devons toujours nous méfier? Comment cela peut-il se manifester, de différentes manières, même dans la vie de ceux qui professent être chrétiens ?
 
L’Evangile est la bonne nouvelle de l’action puissante de Dieu en Christ. Elle conduit au pardon, à l’acceptation et à la transformation (Rm 1. 16,17). A cause du péché, le monde entier a été condamné. Grâce à la mort et à la résurrection de Jésus, le monde entier a la possibilité, une nouvelle fois, d’obtenir la vie éternelle souhaitée à l’origine par Dieu pour l’humanité. Dieu a réalisé pour nous une œuvre puissante alors que nous étions encore pécheurs (Rm 5.8,). Cette œuvre de rédemption a été accomplie par Jésus sans notre concours et nous ne pouvons absolument rien y ajourer. L’Evangile ne devient bien réel dans notre vie que lorsque, non seulement nous acceptons la condamnation de nos péchés, mais aussi le pardon de ces péchés par Dieu grâce à Jésus.
 
Puisque l’Évangile est une si bonne nouvelle, et qu’il est gratuit, pourquoi lui résiste-t-on ou lutte-t-on contre lui? La réponse est simple: accepter l’Évangile incite à mettre de côté la confiance en soi-même et des choses matérielles telles que l’argent, le pouvoir et l’attirance sexuelle. L’argent, le sexe et le pouvoir sont positifs s’ils sont soumis à la volonté et aux voies de Dieu. Mais quand on s’accroche à des sujets sans valeur au lieu de mettre sa confiance dans l’Évangile, celui-ci comme ceux qui le proclament deviennent une menace.
 
Lisez 1 Th 2.1, 2. Paul et Silas étaient souffrants quand ils sont entrés à Thessalonique, leur corps portant la trace des blessures et des coups reçus et celle de leur emprisonnement à Philippes (Ac 16.22-24). Mais ils s’étaient sentis encouragés par des signes divins d’une grande puissance (Ac 16.26, 30,36). Ainsi, ils sont entrés avec assurance dans la synagogue de Thessalonique, malgré leur souffrance, annonçant une nouvelle fois le Messie qui avait changé leur vie et les avait envoyés prêcher la bonne nouvelle là où on n’en avait jamais entendu parler.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat