Leçon 13 : Un ministère perpétuel
23 - 29 Juin 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Ne jamais cesser de témoigner et d'évangéliser Dimanche 24 Juin

Soulignons une fois de plus qu’il sera nécessaire de témoigner et d’évangéliser tant que des gens auront besoin d’être sauvés. Sauver le plus de gens possible fait partie du plan de Dieu. Ceux qui, entre-temps, auront accepté Jésus comme leur Sauveur personnel sont appelés à coopérer avec Dieu pour le salut des âmes. Peu importe qui nous sommes, où nous nous trouvons, quelles circonstances sont les nôtres, si notre cœur vibre avec le Christ, si nous savons profondément apprécier ce qu’il a fait pour nous et ce qu’il nous demande en retour, nous aurons toujours l’occasion de témoigner et d’exercer un ministère.

Lisez la conversation de Jésus avec la Samaritaine dans Jn 4.7-30. Quel aspect de Jésus et de ce qu’il lui avait dit a enthousiasmé celle-ci au point d’en faire part aux habitants de sa ville? Quels principes de témoignage en retirer pour nous aider à toucher autrui?

Il semble que Jésus ait suivi un schéma simple lorsqu’il s’est adressé à la Samaritaine.

1) Il a attiré son attention: « Donne-moi à boire. » (4.7)

2) Il a suscité son intérêt: « Comment toi, qui est juif, peux-tu me demander à boire, à moi qui suis une Samaritaine ? » (4.9, 10)

3) Il a fait naître en elle une aspiration : « Seigneur, donne-moi cette eau-là » (4. 15).

4) Il lui a communiqué une conviction: « Seigneur, [...j je vois que, toi, tu es prophète. » (4.19)

5) Des actes ont suivi : « Venez voir ! Il y a là un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait! Serait-ce le Christ? » (4.29)

Lorsqu’on évangélise, on ne doit pas nécessairement chercher à franchir ces cinq étapes en une seule fois comme l’a fait Jésus pour la femme au puits de Jacob. Il est possible de les franchir peu à peu en continuant de témoigner à une même personne. Les situations varieront beaucoup, mais on peut s’inspirer des principes étudiés dans ce passage lorsqu’on cherche à toucher des âmes.

En outre, même si à l’origine la conversation portait sur de l’eau véritable, Jésus avait pour objectif de susciter chez la Samaritaine le désir de boire de l’eau de la vie. Même si nous sommes appelés à aider les gens quelle que soit leur situation et à répondre à leurs besoins autant que possible, n’oublions jamais que leur plus grand besoin est d’être sauvés en Jésus.

Dans quelle mesure saisissez-vous les occasions de témoigner ou d’exercer votre ministère ? En réalité, ne vaquons-nous pas le plus souvent à nos affaires en rencontrant des gens qui — malgré leurs échanges avec nous — n’ont aucune idée de notre foi, de ce que nous défendons, ni de l’espérance qui est la nôtre ? Comment changer de façon à devenir de meilleurs témoins?

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat