Leçon 09 : Favoriser l'exercice du ministère
26 Mai -1er Juin 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Des responsabilités partagées Dimanche 27 Mai

De nombreux dirigeants d’Église dévoués ont perdu ou, au mieux, affaibli, leur efficacité en ne souhaitant pas partager avec d’autres le fardeau de leur ministère. Il ne s’agit pas là d’un problème nouveau généré par notre monde moderne au rythme rapide. Même Moïse, le grand dirigeant de l’Ancien Testament, a eu besoin d’aide pour envisager ce que pouvait représenter le partage de ses responsabilités. Son expérience et le conseil avisé de son beau-père Jethro sont riches d’enseignements.

Lisez attentivement Ex 18.13-26. Quel est, à votre avis, le sens des expressions « Qu’ils jugent [...] qu’ils portent [...] qu’ils jugent [...J» au verset 22?

On ne sait pas combien de temps Moïse aurait été capable de poursuivre un rythme de travail aussi irréaliste. De même, on ne sait dans quelle mesure il était conscient de la présence de personnes capables de l’aider efficacement. Le récit révèle cependant qu’un grand nombre d’hommes étaient capables et désireux de l’aider. Moïse devait leur permettre de s’impliquer en leur déléguant certaines de ses tâches de dirigeant.

Le ministère que les dirigeants d’Église devraient volontiers partager est notamment celui du témoignage et de l’évangélisation. Le principe de responsabilités bien organisées et partagées qu’évoque l’expérience de Moïse est extrêmement précieux quand il s’agit de gagner des âmes au royaume.

Pour quelles raisons Moïse a-t-il choisi des hommes aux caractéristiques bien particulières (18.21), leur attribuant des degrés divers de responsabilités (18.25) ? Comment pourrait-on appliquer ces principes aux stratégies d’évangélisation de nos Eglises actuelles?

C’était sans doute le caractère intensément spirituel de sa tâche — parler de la part de Dieu — qui avait rendu Moïse réticent à l’idée de partager ses responsabilités. Nous aussi ressentons combien est impressionnante la responsabilité consistant à parler de Dieu et de sa part. Témoigner et évangéliser sont des tâches sérieuses. Nous sommes conscients que la vie éternelle des hommes est en jeu. Et si cela nous incite — devrait nous inciter — à être attentifs à la façon dont nous opérons, soyons toujours prêts à impliquer tous les membres dans l’évangélisation.

Relisez Ex 18.21, 22. Remarquez que les responsabilités nouvellement confiées rendaient ces ministères constamment accessibles. C’est pourquoi soyons toujours prêt à répondre de l’espérance qui est en nous.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat