Leçon 11 : La vie chrétienne
08 - 14 Déc 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Le comportement du Chrétien Jeudi 13 Déc.

En dehors de la famille, le chrétien a des engagements sociaux et professionnels — confirmant ainsi le point de vue biblique selon lequel le chrétien est dans le monde, mais pas du monde (Jn 17.14-18).

Considérez ces trois domaines de la vie quotidienne et discutez des responsabilités du chrétien dans son mode de vie et son comportement:

1. Relations entre employeurs et employés (Jc 5.4-6; Ep 65-9). Outre le fait de considérer que ses employés sont ses égaux en Christ, l’employeur chrétien doit être guidé par le principe selon lequel tout travail mérite une rémunération convenable. D’autre part, les employés chrétiens doivent résister à la tentation d’être paresseux au travail,

« Les parents ne sauraient commettre un plus grand péché que de permettre à leurs enfants de vivre dans l’indolence. Ainsi élevés, ils ne tardent pas à prendre goût à la paresse ; ils perdent toute énergie et deviennent des êtres inutiles. En âge de gagner leur vie, ils travaillent sans ardeur et font traîner leur ouvrage en longueur. Cependant, ils réclament un salaire aussi élevé que s’ils se montraient consciencieux. » — Ellen WHITE, Les paraboles de Jésus, « Les talents », p. 300.

2. Devoirs civiques (Rm 13.1-7). Le chrétien donne en toutes choses la première place à Dieu, jugeant de ses actes et de ses responsabilités en fonction de cette donnée. Pour cette raison, il s’opposera, par exemple, à toutes les formes de discrimination, même celles officiellement admises. Cependant, accorder sa loyauté en premier lieu à Dieu ne donne à personne le droit d’agir sans tenir compte d’autrui en créant des perturbations ou même la confusion. Les chrétiens payent leurs impôts, assument leurs responsabilités civiques, respectent les règles de la circulation et les lois sur la propriété, coopèrent avec les autorités civiles pour diminuer ou maitriser le crime et la violence. — Handbook of Seventh-day Adventist Theology, Review and Herald Publishing Association, Maryland, 2000, p. 701.

3. Responsabilités sociales (Es 61.1-3; Mt 25.31-46). Discutez de la déclaration suivante en relation avec les passages citées : « Le chrétien répondra à l’appel qui lui a été fait de rechercher le royaume de Dieu si, poussé par son amour du prochain, il poursuit son œuvre au sein de la communauté morale qu’est la vie familiale, économique, nationale ou politique […] Ce n’est qu’en s’engageant dans un travail civique, œuvrant pour le bien commun par fidélité à sa vocation sociale, que le chrétien restera fidèle à l’exemple du Christ. — H. Richard NIEBUHR, Christ and Culture, HarperCollins Publishers, 1996, p. 97.

Les gens discernent-ils vos valeurs chrétiennes dans vos relations professionnelles et sociales? Soyez honnête avec vous-même (aussi douloureux que cela soit !). Quels aspects de votre vie, éventuellement, attirent les gens à votre foi Qu’indique votre réponse sur votre façon de vivre?

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat