Leçon 10 : La loi et l'Evangile
01 - 07 Déc 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Les lois et réglementations divines Dimanche 02 Déc.

Le mot torah est un terme hébreu couramment utilisé dans l’Ancien Testament et souvent traduit par loi. Dans le Nouveau Testament, il est traduit par le terme grec nomos (loi). Torah signifie « directive, doctrine, enseignement » [—Jacob NEWMAN, Gabriel SWAN, Le judaïsme de A à Z, éd. Dora, 2000, « TORA », p. 345, NDT]. Puisque la Bible parle des interventions de Dieu auprès des hommes, la loi désigne généralement l’ensemble des instructions qu’il a données à son peuple. Comme Dieu est bon et juste, qu’il guide et instruit son peuple dans la bonté et la justice, on peut à juste titre supposer que sa loi révèle sa bonté et sa justice — ou bien, comme nous aimons le dire, qu’elle est le reflet du caractère divin.

Que nous apprennent les textes suivants sur la loi et donc sur Dieu? Ps 19.7, 8; Rm 7.12; Ps 119.151,152, 172.

C’est par l’intermédiaire de la Bible que Dieu s’est explicitement révélé à l’humanité. En lisant les textes sacrés, on tombe sur une grande abondance de données qui sont avant tout des directives ou des instructions concernant de nombreux aspects de la vie humaine: moralité, santé, sexualité, régime alimentaire, travail, etc. Certains de ses enseignements ont clairement une dimension universelle d’autres semblent plus limités dans le temps ou quand à leur portée. Mais parce que ce sont des instructions d’origine divine (torah), la plus grande prudence s’impose quand on veut mettre au point des principes permettant de déterminer lesquels sont universels et lesquels sont limités dans le temps. Les adventistes du septième jour et de nombreuses autres communautés chrétiennes font généralement la distinction entre les lois « cérémonielles » (qui enseignent le plan du salut à l’aide de symboles et de pratiques rituelles), les lois civiles (qui déterminent la vie sociale de l’ancienne nation israélite) et les lois
morales (qui donnent à l’humanité le modèle de conduite conçu par Dieu).

Le livre du Lévitique contient une abondance de lois cérémonielles, notamment concernant les services du sanctuaire et son rituel. C’est dans Ex 23.1-9, par exemple, que l’on prend connaissance des lois civiles et des principes de justice qui les sous-tendent. Il y a ensuite les lois morales — les dix commandements — que la plupart des chrétiens (du moins en théorie) estiment être destinées à l’humanité entière.

Lisez Ex 23.1-9 Quels principes éthiques universels peut-on retirer de ces directives communiquées spécialement à l’ancien Israël?

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat