Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 07 : Le Christ, notre sacrifice
09 - 15 Nov 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Le Christ, notre sacrifice Sabbat 09 Nov.

Étude de la semaine : Es 53.2-12; He 2.9; 9.26-28; 9.12; Es 12.5; He 4.15.

Versets à mémoriser: « Il a lui-même porté nos pêchés en son corps, sur le bois, afin que, morts aux péchés, nous vivions pour la justice; et c’est par ses meurtrissures que vous avez guéris. » (1 P 2.24)

Un prêtre, Maximilien Kolbe, fut déporté à Auschwitz pour avoir caché des réfugiés de la grande Pologne, dont deux mille Juifs. Quand l'un des prisonniers de son baraquement disparut (il s'était peut-être évadé), les SS choisirent en représailles dix prisonniers pour les faire mourir de faim. L'un d’eux s’écria: « Oh, ma pauvre femme, mes pauvres enfants ! Je ne les reverrai jamais ! » Kolbe proposa alors de prendre la place de cet homme, c’est-à-dire qu’il demanda à mourir de faim à la place de cet époux er père désespéré. Surpris, l’officier 55 accepta et Kolbe rejoignit les rangs des condamnés tandis que l’autre homme eut la vie sauve (du moins pour le moment).

Aussi émouvant que soit le sacrifice de Kolbe, il n'est que l’ombre du sacrifice de celui qui a délibérément pris notre place, acte symbolisé dans le service du sanctuaire. Le Nouveau Testament associe à Jésus les deux principaux aspects du système sacrificiel de l’Ancien Testament: il est à la fois notre sacrifice (He 9, 20) et notre grand prêtre (He 5 à 10).

Cette semaine, nous étudierons plusieurs aspects du sacrifice suprême du Christ et ce que sa mort, qui a eu lieu « une fois pour toutes », nous a offert.

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook