Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 05 : Expiation
26 Oct - 1er Nov 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
L'imposition des mains Lundi 28 Oct.

Lisez Lv 4.27-31. Quel rituel accompagnait le sacrifice?

Ce sacrifice avait pour but d’enlever le péché et la culpabilité du pécheur, d’en transférer la responsabilité sur le sanctuaire et de permettre au pécheur de partir pardonné et purifié. (Dans des cas rarissimes, on pouvait apporter de la farine fine comme offrande de purification, et si cette offrande ne s’accompagnait pas de sang versé, il était néanmoins clair que « sans effusion de sang il n’y a pas de pardon » [He 9.22]).

Le rituel lui-même comportait l’imposition des mains, la mort de l'animal et la manipulation du sang; les graisses étaient brûlées et la chair de l’animal consommée. Le pécheur qui avait apporté l’offrande était pardonné, mais seulement après le rituel lié au sang.

L’imposition des mains représentait un aspect capital du rituel (Lv 1.4; 4.4; 16.21). Elle impliquait que l’animal était « agréé pour faire l’expiation » en faveur du pécheur (Lv 1.4) L’expiation ne concernait que celui qui avait imposé les mains sur la tête de l'animal. D’après Lv 16.21, l'imposition des mains s’accompagnait d’une confession des péchés; le transfert du péché — du pécheur à l’animal innocent — était de la sorte accepté.

L’immolation de l’animal était évidemment un aspect essentiel de l’offrande. Une fois l’animal tué, le sang versé était utilisé pour faire l’expiation sur l’autel (Lv 17.11). Puisque les péchés avaient été transmis à l’animal par l’imposition des mains, il fallait comprendre que la mort de celui-ci était une mort par substitution. L’animal mourait à la place du pécheur. Cela explique peut-être pourquoi l’immolation de l’animal devait être faite par le pécheur, c’est-à-dire le coupable, et non par le prêtre.

La prochaine fois que nous serons tentés de pécher, imaginons Jésus mourant sur la croix et nous-mêmes posant les mains sur sa tête et confessant nos péchés. En imaginant cette scène dans notre esprit, parviendrons-nous à comprendre ce qu’a coûté notre pardon? Cette image nous aidera-t-elle à ne pas succomber à la tentation?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook