Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 04 : Les leçons du sanctuaire
19 - 25 Oct 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Vous serez saints (Lv 19.2) Lundi 21 Oct.

« Tu prendras l’huile d’onction, et tu conféreras l’onction à la demeure et à tout ce qui s’y trouve; tu la consacreras, avec tous ses ustensiles, et elle sera sacrée. Tu conféreras l’onction à l’autel des holocaustes et à tous ses ustensiles; tu consacreras l’autel, et l’autel sera très sacré. » (Ex 40.9, 10)

On voit dans Ex 40.9, 10 que le sanctuaire devait être considéré comme « saint ». La mise à part et le caractère unique constituaient les notions à la base de la sainteté, en plus de l’appartenance à Dieu.

« Le service typique était le lien reliant Dieu à Israël. Les offrandes sacrificielles éraient destinées à préfigurer le sacrifice du Christ et, ainsi, à préserver dans le cœur du peuple une foi inébranlable dans le futur Rédempteur. C’est pourquoi, afin que, d’une part, le Seigneur accepte les sacrifices des Israelites et continue de demeurer avec eux et que, d’autre part, ils aient une connaissance correcte du plan du salut et une juste compréhension de leurs devoirs, ii était de la plus extrême importance qu’un cœur saint, une vie pure, un sentiment de révérence envers Dieu et une stricte obéissance à ses exigences soient maintenus chez tous ceux qui avaient un rapport avec le sanctuaire. » — Ellen C. White, dans Seventh-day Adventist Bible Commentary, vol. 2, p. 1010.

Lisez Lv 19.2; 1 P 1.14-16 Pour quelle raison primordiale le peuple devait-il être saint?

La sainteté de Dieu nous transforme et nous met à part. Sa sainteté devait être la principale motivation du comportement moral de son peuple dans tous les domaines de la vie (voir Lv 19), qu’il s’agisse d’observer les lois sur l’alimentation (Lv 11.44, 45), le respect envers les prêtres (Lv 21.8) ou l’abandon des désirs anciens (1 P 1.14). A l’évidence, Dieu souhaite nous voir grandir en sainteté à mesure que nous nous rapprochons de lui. Cette transformation ne peut s’effectuer que si nous abandonnons notre nature pécheresse et cherchons à agir de façon juste, quelles qu’en soient les conséquences.

Réfléchissez à la personne que vous êtes — à vos habitudes, vos gouts, vos activités, etc. Dans quelle mesure ce que vous êtes et ce que vous faites peut-il être considéré comme saint? Question bien délicate, n’est-ce pas?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook