Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 04 : Les leçons du sanctuaire
19 - 25 Oct 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Le lieu de la présence Dimanche 20 Oct.

D’après Lv 25.8, quel objectif devait remplir le tabernacle du désert? Quelle étonnante vérité cela nous révèle-t-il sur l’amour de Die pour nous?

Dans le jardin d’Eden, le péché a brisé la relation de face à face entre Dieu et l’humanité. Le péché a fait perdre à nos premiers parents la possibilité de communier sans obstacle avec Dieu. Le Créateur désirait néanmoins continuer à nous attirer à lui et à apprécier une relation d’alliance très profonde avec l’humanité déchue; et c’est là, en Eden, qu’il en a posé les jalons. Des siècles plus tard, lorsqu’il a sauvé Israël en le faisant sortir d’Egypte et en établissant le sanctuaire et le système sacrificiel, Dieu a de nouveau pris l’initiative de faire revenir l’humanité vers lui.

Le sanctuaire témoigne ainsi du désir constant de Dieu de demeurer au milieu de son peuple. C’est son idée (Ps 132.13, 14). Son but final est la relation; le sanctuaire a été le moyen qu’il s’est choisi pour y parvenir. Le sanctuaire était la preuve tangible de la présence de Dieu sur terre auprès de son peuple.

D’après la description de Nb 2, il est clair que le tabernacle se trouvait au centre du campement carré où, dans le Proche-Orient ancien, le roi plaçait généralement sa tente. Ainsi, le tabernacle symbolisait le fait que Dieu était le roi d’Israël.

Les lévites plaçaient leurs tentes autour du tabernacle (Nb 1.53), les autres tribus également, mais « à une certaine distance », par groupes de trois (Nb 2.2, TOB). Cette disposition illustrait de façon tangible que Dieu était à la fois proche et lointain.

Autre objectif du sanctuaire, l’existence d’un endroit propice à un système de culte centralise et ordonné par Dieu. Puisque sa présence divine se trouvait compromise au milieu les impuretés et les défaillances morales de son peuple, Dieu a prévu un système de sacrifices et d’offrandes grâce auquel un peuple non saint pouvait vivre et demeurer en présence d’un Dieu saint.

Ainsi, le sanctuaire révélait des informations détaillées sur le plan de la rédemption, qui incluait non seulement des sacrifices, mais aussi le ministère des prêtres: celui-ci faisant également partie intégrante du plan de la rédemption.

Grace au sanctuaire, le Créateur de l’univers, celui qui a fait tout ce qui est (voir Jn 1.1-3) a accepté de demeurer parmi des nomades errants dans le désert. Pourquoi ce seul fait devrait-il nous inciter à ne pas avoir de préjugés ethniques, culturels ou de classe sociale?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook