Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 03 : Les sacrifices
12 - 18 Oct 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Les différentes sortes d'offrandes Lundi 14 Oct.

A l’époque de l’Ancien Testament, les fidèles pouvaient apporter toutes sortes d’offrandes selon les occasions et les circonstances personnelles. Parmi les offrandes autorisées, il y avait les animaux purs, les céréales, les boissons et d’autres choses encore, Le sacrifice d’animaux constituait l’élément le plus ancien du service du sanctuaire; avec le service des prêtres, il était au cœur du culte israélite. Une vie religieuse sans sacrifice était inconcevable.

Quelles sortes d’offrandes sont mentionnées dans les textes suivants? Lv 12.21-27, Lv 2.1-3 ; Ex 25.2-7; Lv 4.27-31.

Dieu a institué le système sacrificiel pour que les fidèles aient une relation étroite avec lui. Ainsi, il était possible d’apporter des offrandes pour toutes sortes de situations: actions de grâce, joie et célébration, don, requête de pardon, appel de repentance, symbole d’engagement ou de réparation.

Parmi les types d’offrandes les plus importantes, Il y avait l’holocauste (Lv .1) et l'offrande végétale (Lv 2), ainsi que le sacrifice de paix (Lv 3), le sacrifice pour le pardon (Lv 4) et le sacrifice de réparation (Lv 5.14- 26,). Les trois premières offrandes étaient des offrandes volontaires, destinées à rappeler à celui qui faisait le don et à nous qu’en fin de compte ce que nous sommes comme ce que nous possédons appartient à Dieu. L’holocauste symbolisait l’engagement total de celui qui apportait l’offrande. L’offrande végétale symbolisait le fait de dédier ses biens matériel à Dieu, qu’il s'agisse d’aliments, d’animaux ou autres. Le sacrifice de paix est le seul sacrifice à l’occasion duquel le participant recevait une part de l’offrande à consommer.

Les deux autres sacrifices étaient obligatoires. Ils rappelaient aux Israelites que même si les fautes étaient suivies de conséquences, elles étaient susceptibles d’être réparées. Le sacrifice pour le pardon, souvent appelé « sacrifice pour le péché », était offert après un rituel de purification ou après qu’une personne avait pris conscience de s’être souillée moralement en péchant.

Les fonctions très variées de ces offrandes indiquent que tous les aspects de notre vie doivent être soumis au contrôle divin. Comment parvenir à abandonner complètement à Dieu tout ce que nous possédons et tout ce que nous sommes? Que se passe-t-il si nous ne le faisons pas?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook