Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 03 : Les sacrifices
12 - 18 Oct 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Le premier sacrifice Dimanche 13 Oct.

Lisez Gn 3.9-21. Quelle a été la réaction de Dieu envers Adam et Eve après la chute?

Adam et Eve vivaient dans un monde parfait, dans un jardin à l’image d’un sanctuaire, où Dieu — leur Créateur — leur avait permis de communier face à face avec lui. Leur premier péché a brisé de façon presque insurmontable la relation avec lui. Cependant Dieu avait déjà conçu an plan pour combler une telle violation de confiance et avant même de prononcer un jugement contre eux, il leur a donné une espérance, celle de la venue d’un Sauveur (Gn 3.15).

« Adam et Eve attendaient le verdict qui devait les condamner non seulement à une vie de labeur et de douleur, mais aussi à retourner dans la poussière. Ils entendirent alors ces paroles qui firent naitre dans leurs cœurs une espérance consolante: s’ils devaient souffrir de la puissance de leur grand ennemi, ils entrevoyaient cependant une victoire finale ». — Ellen G. WHITE, Patriarches et prophètes, chap. 4, p. 44.

Le Seigneur leur a montré quel serait le fondement suprême de cette victoire quand, immédiatement après avoir prononcé son jugement, il a confectionné pour eux des vêtements de peau pour couvrir leur nudité et leur honte. Même si nous n'en savons rien, il est logique de penser qu’un animal innocent a dû mourir pour cela et que cela a peut-être été compris comme une sorte de sacrifice.

Le fait que Dieu ait fourni des vêtements aux coupables est devenu un acte symbolique. Tout comme les sacrifices du sanctuaire dans le désert permettaient le maintien d’une relation particulière entre Dieu et son peuple, ainsi les vêtements procurés dans le jardin assuraient aux coupables que les bonnes dispositions de Dieu envers eux étaient inchangées.

Ainsi, dès les premiers jours de l’histoire humaine, les sacrifices ont enseigné que l’humanité pécheresse pouvait s’unir à Dieu, mais uniquement grâce à la mort de Jésus qu’ils préfiguraient.

Relisez Gn 3.9-21. Que pensez-vous du fait qu’avant même de prononcer sa sentence envers les deux coupables, Dieu leur a promis qu’il y aurait « une victoire finale »? Quel enseignement tirer de l’attitude de Dieu envers nous, malgré notre condition déchue?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook