Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 01 : Le Sanctuaire céleste
28 Sept. - 04 Oct 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
La salle du tribunal Mercredi 02 Oct.

Lisez Ps 11.4-7; Ha 2.20. Quelles sont les autres fonctions de Dieu dans son temple céleste et pourquoi est-il capital de le connaître?

Dans de nombreux psaumes, le Seigneur n'est pas indifférent aux besoins des justes ou aux injustices subies si souvent par eux. Il traite les problèmes qui nécessitent d'être résolus, acquitte l'innocent et condamne le coupable (Dt 25.1), comme le fait un bon juge.
Quand Dieu juge, la salle du trône devient une salle de tribunal et le trône céleste, le siège du jugement. Celui qui est assis sur le trône est aussi celui qui juge (voir Ps 9.5-9), concept connu dans le Proche-Orient ancien, où les rois avaient également souvent la fonction de juges.

Le jugement divin s'applique à la fois aux méchants et aux justes. Si les méchants reçoivent un châtiment semblable à celui de Sodome et Gomorrhe, les justes, eux « contempleront sa face » (Ps 11.6, 7. BJ). L'association classique entre salle du trône et jugement apparait dans Dn 7.9-14 (passage significatif que nous étudierons plus tard). Là aussi, le jugement a une double portée: un verdict de réhabilitation pour les saints et une sentence de condamnation pour les ennemis de Dieu.

Dans le livre d'Habacuc, après que le prophète a demandé à Dieu pourquoi il garde le silence face à l'injustice (Ha 1), Dieu lui assure qu'il jugera (Ha 2.1-5). Alors qu'une idole n'a « pas le moindre souffle » (Ha 2.19), le Dieu créateur est assis sur son trône dans son temple - le sanctuaire céleste - prêt à juger.

Telle est l'exhortation du prophète: « Silence devant lui, toute la terre! » (Ha 2.20). L'attitude convenable envers Dieu roi et juge est un silence rempli de crainte respectueuse.

Le lieu où Dieu révèle sa présence de façon particulière et où il est adoré par les êtres célestes est le même que celui où il rend un juste jugement envers tous les hommes: le sanctuaire céleste. Dieu est juste et toutes nos questions concernant sa justice trouveront réponse dans le temps de Dieu et non dans le notre.

Même si nous pleurons pour que justice soit rendue, le plus souvent, nous n'en voyons pas la réalisation dans le présent. Pourquoi, alors, placer notre confiance dans la justice de Dieu? Sans cette promesse, quelle espérance aurions-nous?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook