Leçon 01 : Le grand conflit cosmique
29 Sept - 05 Oct 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
La chute de Lucifer Lundi 1er Oct.

Même si la Bible ne précise pas explicitement quelles sont les questions en jeu dans le confit entre le Christ et Satan, il est possible de les cerner d’après des passages bibliques révélateurs, tels qu’Es 14.4-21; Ez 28.12- 19. Au premier abord, ces passages évoquent les rois païens de Tyr et de Babylone, mais, quand on les lit attentivement, ils donnent des détails qui ne concernent pas seulement ces dirigeants antiques du Proche-Orient. Ils décrivent en fait les origines, le rôle et la chute de Satan.

Dans 1 Tm 3.6, Paul déconseille de nommer comme dirigeant un nouveau converti, celui-ci risquant d’en tirer de « l’orgueil » et de tomber « sous la même condamnation que le diable » (La Bible du Semeur). Expliquez en quoi cette déclaration de Paul éclaire les deux passages ci-dessus. Ces trois derniers textes bibliques nous aident-ils également à comprendre certains aspects du grand conflit cosmique?

Trois éléments au moins sont abordés dans les textes cites ci-dessus : la fierté, l’autosuffisance et l’indépendance totale. L’Ancien Testament décrit un être créé dépendant, mais chez qui est née une aspiration à l’autosuffisance et à l’indépendance totale. Mais l’indépendance existe toujours par rapport à quelqu’un ou à quelque chose. Il est dit dans 1 Jn 3.8 que le diable a péché dès le commencement; dans 1 Jn 3.4, le « péché» est défini comme étant la violation de la loi (Segond révisée à la Colombe,). II s’ensuit donc que le péché de Satan — qui était une recherche d’indépendance et d’autosuffisance — correspondait au désir d’être libéré des contraintes imposées par Dieu et ses lois. En refusant de se soumettre à l’autorité de la loi divine, Satan a montré qu’il voulait vivre selon d’autres conditions, rébellion qui impliquait par ailleurs que le système de lois céleste n’était pas idéal, mais défectueux. Mais du fait que la loi de Dieu reflète son caractère, si sa loi est injuste, cela revient à dire que le caractère divin l’est aussi. En bref, Satan se rebellait contre Dieu lui-même.

Fierté, autosuffisance, indépendance. Qu’évoquent pour vous ces termes ? Risquons-nous de tomber dans les pièges parfois très subtils de ces trois attitudes? De quelle façon? D’ailleurs, bien maitrisées, qu’ont-elles de critiquables?

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat