Leçon 12 : L'antichrist
15 - 21 Sept 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
La brève réponse de Paul (2 Th 2.3, 4) Lundi 17 Sept.

Dans le court intervalle de temps entre la rédaction des deux lettres, les membres de l’Eglise de Thessalonique n’avaient plus qu’une idée confuse du contenu de la première lettre de Paul. Ils en tiraient la conclusion que le retour de Jésus soit était imminent, soit était déjà arrivé de façon secrète (2 th 2.2). Paul leur répond brièvement: « Ce n’est pas possible. Trop de choses ne sont pas encore arrivées. »

Cette confusion propre à l’Eglise de Thessalonique à incité Paul à rédiger la description la plus complète qu’il ait jamais faite des événements de la fin. S’il ne l’avait fait, nous n’en aurions jamais eu connaissance.

Lisez 2 Th 2.3, 4. Que déclarait Paul au sujet de « la personnification du mal » dans ces versets? Quels principes peuvent nous être utiles pour comprendre le sujet aborde ici par Paul?

Les versets 3 et 4 représentent une phrase incomplète dans le texte original. « Ce jour ne viendra pas » manque dans le grec; la plupart des versions y suppléent. Paul citait les événements qui devaient avoir lieu avant le retour de Jésus. Il y aura une « apostasie » (apostasia en grec), puis se révélera l’impie (TOB) ou « homme de la révolte » (La Bible du Semeur). Cette révélation est décrite dans 2 Th 2.8-10 comme étant l’œuvre de Satan juste avant le retour de Jésus (ce que nous examinerons de plus près dans la leçon de mercredi). Mais avant cette révélation de méchanceté, il y aura une période de « mystère », et de retenue (2 Th 2.6, 7).

On trouve au verset 4 la description de l’homme impie (on adversaire), qui opérera en secret pendant un temps puis qui se révélera à la fin. Il s’opposera à Dieu, cherchera à s’élever plus haut que lui, s’assiéra dans son temple et se proclamera Dieu lui-même. Ce verset est rempli d’allusions aux textes de l’Ancien er du Nouveau Testament. L’« adversaire » évoque Satan dans Za 3.1. Le fait qu’il voudra s’élever au-dessus de Dieu et qu’il usurpera sa place dans le temple céleste rappelle la petite corne de Dn 8. Le fait qu’il se présentera comme étant Dieu évoque Satan dans Es 14 et Ez 28; il rappelle également la puissance blasphématrice de Dn 11.36-39. Ainsi, la description de l’homme impie contient des éléments annonçant à la fois Satan lui-même et un agent à sa solde à travers l’histoire du christianisme.

De quelle façon subtile chacun de nous est-il susceptible d’adopter la même attitude que celle de cet homme de péché révélé ici?

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat