Leçon 10 : La vie d'Eglise
01 - 07 Sept 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
L'exercice du ministère (1Th 5.14, 15)

Lundi 03 Sept.

Aux versets 12 et 13, Paul aborde la façon dont les membres d’Eglise doivent se comporter envers leurs dirigeants. Dans le passage d’aujourd’hui (1 Th 5.14, 15), Paul porte l’attention sur ces derniers et la façon dont us doivent traiter les personnes confiées à leurs soins.

Lisez 1 Th 5.14, 15. Comment Paul exhorte-t-il les dirigeants d’Eglise à se comporter envers les membres? Voyez les principes donnés ici. Comment les appliquer nous-mêmes, quel que soit notre rôle dans l’Eglise, mais également sur notre lieu de travail, chez nous, dans nos loisirs, partout os nous nous trouvons? Voir aussi Mt 5.43-48.


Paul encourage les dirigeants de l’Eglise de Thessalonique à avertir « les indisciplinés » (1 Th 5.14) qui refusent de subvenir à leurs propres besoins, ont un comportement difficile à gérer et doivent donc être réprimandés.

En revanche, Paul conseille aux dirigeants d’encourager « les craintifs » (BJ, BFC), de soutenir des faibles et d’être « patients envers tous » (1 Th 5. 14). Les « craintifs » sont des personnes qui manquent de confiance en elles. Elles sont anxieuses et beaucoup de choses les inquiètent. Dieu se soucie d’elles, aussi les dirigeants doivent-ils les encourager.

Les « faibles » sont moralement et spirituellement limités. Ils sont crédules, facilement découragés face aux épreuves et craignent l’inconnu. Même s’ils ont le cœur bien accroché, ils manquent de connaissance et le passé les perturbe. Ils ont besoin d’aide pour survivre.

Paul conseillait aux dirigeants d’Eglise d’être patients envers tous. Si ces trois premiers conseils, au verset 14, étaient chacun adaptés à des cas différents, la patience est toujours recommandée dans l’exercice du ministère pastoral.

Paul continue probablement à penser aux dirigeants au verset 15. Quand ceux qui veillent sur autrui sont attaqués par des personnes n’appréciant pas leurs avertissements, ils risquent d’avoir envie de riposter. Mais des responsables agissant ainsi montrent que leur autorité n’est pas inspirée par l’esprit du Christ. Garder à l’esprit le bien d’autrui est essentiel pour l’exercice d’une saine autorité au sein de l’Eglise.

Aux versets 12-15: l’Eglise se compose à la fois de dirigeants et de disciples et il est important qu’au sein de ces relations il y ait beaucoup de respect et de patience. Mais n’oublions pas 1 Th 5.11 (" Encouragez-vous mutuellement et contribuez a la construction de l’autre"). Prendre soin d’autrui joue dans les deux sens. Il arrive des moments ou les dirigeants ont besoin que l’on veille sur eux.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat