Leçon 06 : Amis pour toujours
04 - 10 Août 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
La visite de Timothée à la place de Paul Mardi 07 Août

Lisez 1 Th 3.1-5 ; Mt 24.9-22. Au sein de quel contexte plus vaste Paul envisageait-t-il les souffrances des Thessaloniciens comme les siennes propres ?

Paul ressentait une telle détresse à l’idée de ne pouvoir rendre visite aux Thessaloniciens qu’il a décidé de se passer de la compagnie de Timothée, à Athènes, afin d’avoir des nouvelles récentes de leur situation.

Du fait que la mission de Timothée remplaçait ou se substituait à celle de Paul, celui-ci a pris toutes les précautions nécessaires pour donner du poids à l’autorité de Timothée face à l’Eglise. Timothée était le « frère » de Paul, (1 Th 3.2), « ministère de Dieu » (traduction libre de la KJV anglaise, NDT) et « collaborateur […] pour la bonne nouvelle du Christ ». Certains manuscrits grecs vont même jusqu'à dire de Timothée qu’il était « collaborateur de Dieu ». C’était la quelque chose de très élogieux. Paul savait que cette mission serait difficile. Aussi, il la préparait au mieux afin que Timothée soit reçu comme si Paul lui-même s’y rendait.

Les versets 3 et 4 donnent une idée de ce que Paul aurait dit aux Thessaloniciens s’il avait pu leur rendre visite. Le terme spécifique choisi pour décrire leur « détresse » est typique des passages sur la fin des temps, comme dans Mt 24.9-22. Une telle affliction ne devrait pas nous surprendre. Nous avons tous été averti.

La souffrance chrétienne évoque les événements de la fin, durant lesquels tous les véritables disciples du Christ auront à affronter des persécutions. Voir Ap 13.14-17. Quand viendra cette détresse, nous devons y voir l’accomplissement de la prophétie – source d’encouragement plutôt que de découragement. La prophétie a pour objectif, non de satisfaire notre curiosité concernant l’avenir, mais de nous offrir une ferme certitude au milieu des défis à affronter chaque jour.

Au verset 5, Paul révélait une autre raison d’envoyer Timothée. Il craignait que les difficultés traversées par les Thessaloniciens n’aient pas entraîné la perte de leur foi et que sa mission auprès d’eux n’ait été vaine ou n’ait pas eu de résultat.

Que pouvons-nous faire, jour après jour, pour nous préparer spirituellement aux épreuves inévitables de la vie ?


Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat