Leçon 05 : L'exemple des apôtres
28 Juil. - 03 Août 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Pour aller plus loin Vendredi 03 Août

« Si noble que soit sa profession de foi, un chrétien dont le cœur ne déborde pas d’amour pour Dieu et ses semblables n’est pas un vrai disciple du Christ [...] S’il pratique des largesses, mais n’est pas animé du véritable amour en distribuant ses biens aux pauvres, son acte de générosité ne sera pas agréé de Dieu. » — Ellen G. White, Conquérants pacifiques, « Vers un idéal plus élevé », p. 283.
 
« Bien que Paul fût soucieux de donner aux nouveaux convertis une juste notion de ce que les Écritures enseignent sur la manière dont l’œuvre de Dieu doit être soutenue financièrement […] à différents moments de son apostolat, dans les grands centres urbains, il travailla de son métier pour assurer sa subsistance [...]
 
C’est à Thessalonique que nous voyons d’abord Paul se livrer à une occupation manuelle tandis qu’il prêche la Parole [1 Th 2.6, 9; 2 Th 3.8, 9] [...]
 
Mais Paul ne considéra pas cela comme du temps perdu [...] donnait à ses compagnons de travail des instructions sur les choses spirituelles et il était également un exemple d’application et de perfection. C’était un ouvrier alerte, habile, diligent, “ fervent d’esprit ”, servant le Seigneur (voir Rm 12.11). » Ellen G. White, Le ministère évangélique, p. 230, 232.
 
 
À méditer
 
 
• Songez à des souffrances subies par le passé (physiques, spirituelles, émotionnelles, ou les trois à la fois). Comment véritablement ressentir de la joie et du courage au milieu de telles épreuves? Pourquoi est-il plus facile d’en parler que d’éprouver ces sentiments ?
 
• Pensez à quelqu’un dont la vie, visiblement, ne correspondait pas à sa profession de foi chrétienne. Quel a été l’impact de cette personne sur votre propre cheminement avec le Seigneur? Quels risques prend-on à trop s’attacher aux personnes avec lesquelles on partage l’Évangile? Comment fixer des limites appropriées aux relations développées en travaillant étroitement avec elles?
 
Résumé : Dans ce passage, Paul a ouvert son cœur, révélant quelles étaient ses motivations authentiques pour son ministère. Le désir suprême est de plaire à Dieu, que notre ministère soit apprécié des hommes ou pas. Les objectifs liés à l’argent, au sexe et au pouvoir n’ont aucune place dans un cœur résolu à satisfaire Dieu. Le second mobile essentiel est un amour profondément ressenti pour les hommes perdus. Ces deux buts sont clairement exprimés dans 1 Th 2.1-12.  
 
Par quels signes évidents Dieu a-t-il changé votre vie? Comment se manifestent-ils réellement aux yeux d’autrui?


Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat