Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 03 : La Parole, fondement de tout révéil
13 - 19 Juil. 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
La puissance créatrice de la Parole Mardi 16 Juil.

En quoi le rôle de la Parole et celui de l’Esprit de Dieu sont-ils semblables. Lisez Jn 5.39; 16.14, 15.

La Parole de Dieu et le Saint-Esprit rendent témoignage de Jésus. L’Esprit conduit à vivre une expérience plus profonde avec Jésus à travers sa Parole. L’objectif du Saint-Esprit, lors d’un réveil, n'est pas de se manifester en premier lieu par des signes et des prodiges surnaturels, mais d’exalter Jésus par la Parole. Le baptême de l’Esprit n’est pas l’obtention d'une puissance permettant d’accomplir de grands miracles, mais la puissance de Dieu pour transformer notre vie — objectif premier d’un réveil et d'une réforme.

La Parole de Dieu est le fondement de tout réveil authentique. Notre expérience découle de la façon dont on la comprend. Louange et adoration naissent dans l’esprit imprégné de la Parole. Une vie transformée est la plus grande preuve d'un réveil authentique.

Même si des sentiments positifs, s’exprimant par la louange, accompagnent un réveil, ils n’en sont pas le fondement. Tout prétendu réveil fonde uniquement sur les sentiments ou l’expérience est superficiel au mieux, illusoire au pire, une apparence de spiritualité et non une sainteté authentique. Quand un réveil se fonde sur la Parole de Dieu, il est durable, transforme notre vie et la vie de notre entourage.

Le récit où Jésus apparait aux deux disciples sur le chemin d’Emmaüs révèle le rôle initial joué par la Bible dans un véritable réveil. Ces compagnons du Christ étaient dans une grande confusion. Progressivement, cependant, Jésus « leur fit l’interprétation de ce qui, dans toutes les Ecritures, le concernait » (Lc 24,27). Il leur a rappelé les prophéties de l’Ancien Testament sur le Messie. Il aurait pu faire un miracle pour révéler son identité ou montrer les cicatrices de ses mains. Il ne l'a pas fait. Au lieu de cela, il leur a donné une étude biblique.

Notez la réaction des disciples lorsqu’ils repensaient à ce qui était cc jour-là: « Notre cœur ne battait-il pas en nous, lorsqu’il parlait en chemin et nous ouvrait le sens des Ecritures ? » (Lc 24.32).

Quel bel exemple de réveil!

Pourquoi ne pouvons-nous pas nous fier à nos sentiments ? En quoi peuvent-ils nous tromper? Quel est leur rôle lors de notre cheminement avec le Seigneur, et quel n'est pas leur rôle?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook