Leçon 03 : Thessalonique à l'époque de Paul
14 - 20 Juil. 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Les Romains arrivent à Thessalonique Dimanche 15 Juil.

Lisez Jn 11.48-50. Quel a été l’impact, sur les décisions politiques et religieuses concernant le ministère de Jésus, de l’arrivée des Romains en Palestine et dans la Jérusalem du 1er siècle ? Réfléchissez à la logique exprimée ici.

Dans le contexte d’une guerre civile entre les villes-États grecques, les Thessaloniciens ont invité les Romains à s’emparer de leur ville pour la protéger de leurs voisins en 168 av. J.-C. environ. Les Romains ont récompensé Thessalonique d’être du « bon côté » de la guerre civile en permettant a la cite de se gouverner elle-même en grande partie. Elle est devenue une ville libre an sein de l’empire et avait ainsi le loisir de contrôler en grande partie ses questions internes er son destin. En conséquence, les classes les plus riches et les plus puissantes de la ville étaient autorisées à continuer de vivre a peu près comme par le passé. A l’époque de Paul, elles étaient donc favorables à Rome et à l’empereur. Mais la vie n’était pas aussi agréable pour le peuple et notamment pour les classes ouvrières.
L’emprise romaine à Thessalonique comportait trois aspects négatifs majeurs.

Premièrement, l’arrivée des Romains avait provoqué un bouleversement économique. Les marchés habituels avaient été perturbés par la guerre et les changements de gouvernement, à la fois au niveau local et régional. Ces bouleversements touchaient plus durement les classes pauvres que les riches, Avec le temps, cet aspect négatif a perdu de son impact.

Deuxièmement, si Thessalonique se gouvernait pratiquement elle-même, il subsistait néanmoins un sentiment d’impuissance politique. Des dirigeants locaux étaient remplacés par des étrangers dont la loyauté allait à une ville lointaine (Rome), plutôt que Thessalonique. Aussi bienveillante soit-elle, une occupation étrangère n’est pas longtemps populaire.

Troisièmement, toute occupation s’accompagne d’une exploitation coloniale. Les Romains exigeaient un certain nombre de taxes d’exportation. Un certain pourcentage de récoltes, de minéraux et autres produits locaux était prélevé et envoyé à Rome pour combler les besoins majeurs de l’empire.

C’est pourquoi, si Thessalonique s’en sortait mieux que Jérusalem, par exemple, le pouvoir et l’occupation romains créaient inévitablement des tensions importantes dans les communautés locales. A Thessalonique , ces stress se ressentaient particulièrement chez les plus démunis er les ouvriers. Au fur et à mesure des décennies, ces Thessaloniciens devenaient de plus en plus frustres, aspirant à un changement de situation.

La situation politique actuelle de votre communauté affecte-t-elle l’œuvre de l’Église? Commentez. Que pourrait, ou devrait faire votre Église pour obtenir une meilleure place et une plus grande influence au sein de la communauté au sens large?


Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat