Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 02 : La prière, le coeur du réveil
06 - 12 Juil. 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Prière et réveil dans les actes Dimanche 07 Juil.

Dans les Actes, les croyants étaient remplis de la puissance d’en haut. L’effusion du Saint-Esprit s’est produite de façon visible. Des cœurs ont été touchés, des vies transformées. L’Evangile a pénétré dans les lieux les plus difficiles d’accès et des milliers de personnes se sont converties. Nous voyons dans Ac 2 que trois mille personnes sont venues s’ajouter à l’Eglise. (Ac 2.41). Il est relaté dans Ac 4.4 qu’à lui seul, le nombre des hommes qui ont cru « s’éleva à environ cinq mille. » Même de nombreux chefs religieux, pourtant des opposants à Jésus pendant sa vie, « obéissaient à la foi » (Ac 6,7), Le récit de cette croissance extraordinaire se poursuit dans Ac 9, où on voit l’Eglise se développer « dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie [...] » (Ac 9.31). Dans Ac 10.12, on est témoin de la progression de l’Evangile au-delà des frontières culturelles et géographiques. Le centurion romain et le haut fonctionnaire de la reine d’Ethiopie sont baptisés. D’après Ac 1, environ cent vingt croyants se trouvaient réunis dans la chambre haute (Ac 1.13, 15). Selon les meilleures estimations, vers la fin du 1er siècle, il y avait au moins un million de chrétiens dans l’Empire romain, preuve d’une croissance remarquable.

Mais quel en était le secret?

Recherchez les textes suivants. Quelle a été la principale cause de la croissance de l’Eglise du Nouveau Testament? Ac 1.4, 8,14; 2.42; 4.31, 33; 6.3, 4.

Le pasteur et prédicateur R. A. Torrey a suscité, vers la fin du XIX’ et le début du XX siècle, de puissants réveils, au cours de réunions en Grande-Bretagne, de 1903 à 1905, et dans toute l’Amérique du Nord, en 1906 et 1907. Se lamentant sur la vie débordante d’activité des chrétiens, il déclarait : « Étant trop occupés pour prier, nous le sommes également trop pour avoir une quelconque puissance. Nous nous agitons beaucoup, mais nous accomplissons peu de choses, nous offrons de nombreux services, mais il y a peu de conversions, nous employons de nombreuses machines, mais n’obtenons que peu de résultats. »

Sommes-nous trop occupés pour prier ? Qui peut affirmer le contraire? Comment ralentir notre rythme de façon à prendre le temps nécessaire pour prier ? Réfléchissons à toutes nos excuses pour repousser ces moments-là et à toutes les raisons de faire autre chose. Que perdons-nous, finalement, en ne consacrant pas de temps à la prière?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook