Leçon 02 : Des relations préservées
07 - 13 Juil. 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
L'arrivée à Corinthe Mer. 11 Juil.

Ac 18.1-18 contient deux données importantes recoupant l’histoire profane. La première est l’expulsion des Juifs de Rome durant le règne de Claude (Ac 18.2). Des informations de source non biblique situent cet événement en 49 apr. J.-C. L’autre donnée majeure est la mention du proconsul Gallion. (Ac 18.12). Comme les proconsuls, à Corinthe, étaient nommés pour un an, des informations issues d’inscriptions et autres sources précisent que Gallion a exercé ses fonctions de 50 à 51 apr. J.-C. Certains critiques doutent du caractère historique du livre des Actes, mais il existe de nombreuses références fortuites comme celles-ci pour confirmer la façon dont l’histoire y est présente.

Timothée a certainement voyagé de Thessalonique à Bérée avec Paul et Silas (Ac 17.10, 14-15) après leur expulsion de cette première ville. Il a ensuite rejoint Paul à Athènes pour un bref séjour puis, de là, est retourné à Thessalonique (1 Th 3.1,2). Là, il a rejoint Silas (Ac 18.5), puis est sans doute parti retrouver Paul Corinthe. La première lettre aux Thessaloniciens a dû être rédigée à Corinthe peu après l’arrivée de Timothée. Paul connaissait l’opinion des habitants de la région de l’Achaïe, où se trouvait Corinthe (1 Th 1.7, 8) et, dans 1 Thessaloniciens, il a réagi aux informations communiquées par Timothée (1 Th 3.5-6).

Lisez 1 Co 1.18 à 2.2. Quel est le point principal de Paul dans ce passage? Qu’enseignent ces versets sur les stratégies missionnaires de l’apôtre à Athènes et Corinthe?

Paul n’a sans doute pas été satisfait par l’issue de sa rencontre avec les philosophes d’Athènes, car, à Corinthe, il a décidé d’aborder la pensée grecque de manière bien plus directe. Ce faisant, il ne renonçait pas à l’idée de rencontrer les personnes là où elles en étaient, car il encourageait manifestement une telle approche dans la même lettre (1 Co 9.19-23). Ce qu’il a démontré, à Athènes et à Corinthe, c’est que sa méthode pour aborder les gens n’était pas une science exacte, mais exigeait une adaptation et un apprentissage constants. Paul n’observait pas la même approche dans chaque ville. Il s’adaptait aux changements d’époque, de culture et de circonstances. –

Relisez les passages d’aujourd’hui. Le principal message qu’ils contiennent ne nous concerne-t-il pas aujourd’hui, la « sagesse » du monde s’opposant si souvent à la « folie » de la croix ?

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat