Leçon 13 : Un ministère perpétuel
23 - 29 Juin 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Pour aller plus loin Vendredi 29 Juin

Projeter de poursuivre et d’étendre votre ministère.

Tous ceux qui se trouvent impliqués dans un ministère de témoignage et d’évangélisation devraient se demander comment en faire un ministère perpétuel plutôt qu’un événement occasionnel. Pour s’en assurer, il existe de nombreux moyens. Examinons certains des plus vitaux d’entre eux.

1. Acceptez de partager vos responsabilités plutôt que d’être un homme- orchestre. Continuez de travailler en équipe, de façon à partager le travail et vous valoriser les uns les autres.

2. Faites votre possible pour que l’Église soit tenue au courant du ministère effectué par votre équipe, notamment en faisant régulièrement des rapports aux principaux comités d’évangélisation, en insérant des articles dans le bulletin, en rédigeant des lettres d’information, en affichant vos activités, en faisant des demandes de budget.

3. Ayez constamment l’œil pour inviter personnellement des membres à rejoindre votre équipe ou à former une nouvelle équipe. Si quelqu’un offre de rejoindre votre équipe suite à vos activités et rapports, très bien; mais il vaut mieux inviter personnellement que lancer un appel au bénévolat à grande échelle.

4. Il est absolument nécessaire d’organiser des formations régulières, notamment quand il s’agit de témoigner et d’évangéliser.


A méditer Vendredi 29 Juin

• 1. Examinez en classe vos réponses à la dernière question de mardi.

• 2. « Soyons des canaux par lesquels le Seigneur communiquera sa lumière et sa grâce au monde. Allons trouver les membres qui sont partis. Détournons-nous de nos péchés, confessons-nous et repentons-nous en humiliant notre cœur orgueilleux devant Dieu. Des flots de puissance spirituelle se déverseront sur ceux qui seront préparés à les recevoir. » — Ellen WHITE, Testimonies for the Church, vol. 8, p. 46 De quoi avons-nous besoin - et pourquoi » — pour aider à ramener des personnes dans l’Eglise et leur faire retrouver le magnifique message de « la vérité présente » que personne d’autre, en fait, ne prêche dans le monde ?

• 3. Quand des membres s’en vont, aimons-les, gardons le contact, ne les jugeons pas, ne les appelons pas « apostats » ou, pire, ne leur jetons pas à la figure des citations d’Ellen White sur les abandons. Au contraire, que ces tristes expériences soient l’occasion, comme le dit Paul, de s’examiner soi-même « pour voir si vous êtes dans la foi » (2 Co 13.5) et se demander si nous n’aurions pas pu agir autrement, par exemple, pour que ces personnes restent parmi nous. Plus important encore, ne rendons pas leur retour plus difficile, au cas où elles changeraient d’avis. Comment appliquer ces principes, en tant qu’Eglise, envers ceux qui nous ont quittés pour une raison ou pour une autre ?

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat