Leçon 11 : Tenir l'Eglise au courant
09 - 15 Juin 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Ce que Dieu avait fait Lundi 11 Juin

Il nous est constamment rappelé que dans la plupart des domaines de la vie, la clef pour se comprendre et vivre en harmonie est une communication efficace. On s’aperçoit que le compte-rendu des activités et leurs résultats est un aspect vital de la communication au sein de la vie d’Eglise. Les Eglises se livrent généralement à de nombreuses activités, mais seuls les participants à chaque ministère savent ce qui s’y passe. En conséquence, les responsables de ministères ont l’impression que ce qu’ils font ne soulève guère d’intérêt. Cela n’a rien de surprenant s’ils ne partagent jamais leurs objectifs et leurs stratégies ni ne rapportent leurs activités à l’Eglise.

Lisez Ac 21.19-25. Comment l’Église a-t-elle réagi aux rapports missionnaires de l’apôtre Paul ? Malgré de bons rapports, on voit qu’une certaine division régnait au sein des croyants. Quels étaient ces pro- blêmes, comment Paul a-t-il réagi et quelles leçons en retirer aujourd’hui ? Voir aussi 1 Co 9.19-23.

De retour à Jérusalem après un voyage missionnaire, Paul a rapporté à Jacques et à tous les anciens la façon dont Dieu avait béni son ministère auprès des gentils. Tandis que Paul rapportait une à une les nombreuses façons dont l’Evangile avait progressé, les dirigeants d’Eglise ont réagi en louant Dieu avec sincérité et spontanéité.

En même temps cependant, il est clair qu’il existait une certaine division et confusion suscitées par les bonnes nouvelles du témoignage de Paul.

« De nombreux Israélites, qui avaient accepté l’Évangile, restaient encore attachés à la loi cérémonielle; ils cherchaient à faire d’imprudentes concessions pour conserver la confiance de leurs compatriotes, dissiper leurs préjugés et les gagner à la foi en Christ, Rédempteur du monde.

« Paul se rendit compte qu’aussi longtemps que les membres dirigeants de l’église de Jérusalem continueraient à entretenir des préjugés à son égard, ils s’efforceraient de neutraliser son influence. Il pensa que si, par une concession raisonnable de sa part, il pouvait les amener à la vérité, il supprimerait le grand obstacle qui nuisait au progrès de l’Evangile dans d’autres endroits. Mais Dieu ne l’autorisait pas à se prêter à tous les accommodements que l’on exigeait de lui. » — Ellen WHITE, Conquérants pacifiques, « Paul prisonnier », p. 359, 360.

Nous luttons également aujourd’hui contre les divisions qui surgissent entre nous sur la meilleure façon de toucher les âmes. Quelles sont les luttes propres à votre Église dans votre région du monde, et comment allez-vous participer à leur résolution ?

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat