Leçon 10 : En réponse à son amour
02 - 08 Juin 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Motivés à servir Mardi 05 Juin

Que penseriez-vous de quelqu’un affirmant constamment haut et fort qu’il est motivé alors qu’il ne fait rien? Que penser de la personne qui proclame son dévouement sans jamais dire envers quoi ni envers qui. Comme nous l’avons vu, l’amour est la plus puissante des motivations; mais se contenter de déclarer son amour, même son amour envers Dieu, n’a pas de sens s’il ne nous pousse pas à agir. En d’autres termes, on s’attend à ce que l’amour se révèle par des actes. En ce sens, l’amour est un mot dynamique, car il se révèle par des actes d’amour.

Lisez Jn 15.13; Rm 5.6-8. Que révèlent ces versets sur l’amour de Jésus tel qu’il s’est manifesté par des actes? Comment s’inspirer des principes révélés ici pour les manifester dans notre vie?

Quel merveilleux Sauveur que celui qui a volontairement offert sa vie à cause de son grand amour pour nous ! Cela illustre parfaitement combien celui qui aime se sent poussé à agir pour ceux qu’il aime. Que se serait-il passé si Jésus nous avait accordé son amour pour ensuite rester au ciel? S’il nous avait déclaré son amour sans nous faire de promesses, sans nous offrir quoi que ce soit?

Lisez Jn 14.21. Qu’indique ce verset sur l’amour mis en actes, à la fois de la part de Jésus et de notre part?

On ne parle pas ici seulement de l’amour, mais d’une relation d’amour. Dans toute relation, nous sommes désireux de faire plaisir à l’objet de notre amour. L’acte salvateur décisif de Jésus en notre faveur a été uniquement motivé par son amour pour une race qui avait brisé son lien avec Dieu. Toute œuvre au service de Dieu qui ne vient pas d’une motivation semblable suggère que l’on ne comprend pas vraiment ce qu’est une relation d’amour avec lui. Dieu ne veut pas que nous nous investissions dans le témoignage et l’évangélisation parce que nous pensons le lui devoir. Mais il désire que notre lien avec lui soit tel que nous ayons envie de lui faire plaisir et que nous soyons en harmonie avec ce qui compte à ses yeux. Dieu désire que nous l’aimions au point de vouloir toucher les hommes qu’il aime.

Comment nous assurer que notre motivation est correcte lorsque nous agissons selon la volonté de Dieu? Peut-on être une bénédiction pour autrui, même si ce n’est pas la bonne motivation qui fait agir? Dans l’affirmative, pourquoi? Des actes justes accomplis pour de mauvaises raisons demeurent-ils justes pour autant? Quelle que soit votre réponse, apportez-la le jour du sabbat et discutez-en.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat