Leçon 08 : Se former à l'évangélisation et au témoignage
19 - 25 Mai 2012
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Le besoin de se former Dimanche 20 Mai

Dans Mt 9.37, Jésus disait à ses disciples que la moisson était abondante, mais que les ouvriers étaient peu nombreux. Aujourd’hui, la moisson est infiniment plus vaste et les ouvriers toujours peu nombreux. Il est grandement nécessaire d’envoyer dans la moisson des ouvriers parfaitement formés et équipés. Même s’il reste vrai que l’influence du Saint-Esprit est le premier facteur de succès dans les domaines du témoignage et de l’évangélisation, il est néanmoins important que ceux que Dieu appelle à servir soient formés en recevant un enseignement, et en ayant la possibilité d’observer et de participer. D’après Ep 4.11, 12, des efforts précis devraient être faits pour équiper les membres aux aspects nombreux et variés du ministère et du service.

Dieu a promis de bénir les dirigeants en leur accordant des dons les aidant à exercer leurs fonctions de responsables et de formateurs au ministère. Nous ne soulignerons jamais assez, cependant, que les évangélistes, les pasteurs et les enseignants ne suivent pas les instructions bibliques s’ils font eux-mêmes tout le travail sans équiper d’autres membres pour le service. Quiconque se forme à l’œuvre de témoignage et d’évangélisation doit acquérir cette forte conviction — sauver le monde du péché fait partie de la volonté divine, Dieu a confié à l’Eglise le soin de toucher un monde perdu, sa volonté est de voir croître celle-ci dans le monde.

Lisez Mt 4.19; Mc 1.17 en relation avec Mt 28.19. Quelle signification attribuez-vous au fait que le premier commandement de Jésus qui nous a été rapporté a été celui-ci: « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’humains » ? Que devraient signifier ces mots aujourd’hui pour nous, adventistes du septième jour, en relation avec la compréhension qui est la nôtre des messages des trois anges ? Dans quelle mesure sommes-nous « pêcheurs d’humains », dans quelle mesure nous contentons-nous de nous occuper de nos bateaux?

Il est significatif que Jésus ne se soit pas contenté d’inviter les disciples à être pécheurs d’hommes. Il n’a pas dit : « Venez à ma suite et soyez pêcheurs d’humains. » Il a dit: « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’humains. » Dès le début de leur association officielle avec Jésus, ces hommes ont compris qu’ils allaient entreprendre une formation importante. Jésus les a appelés à vivre dans un environnement riche d’enseignement où ils seraient formés pour la tâche à laquelle il les avait invités. Les disciples apprendraient beaucoup en observant et en agissant. Ce n’est que lorsqu’ils auraient appris, sur la scène locale, que faire et comment le faire, que Jésus leur confierait un mandat touchant le monde entier. Sans la formation, l’enseignement et le développement spirituel personnel d’ouvriers de Dieu, la tâche consistant à annoncer l’Evangile autour de nous semblerait impossible.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat