Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 06 : Prêt à pardonner (Jonas)
04 - 10 Mai 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Pour aller plus loin Vendredi 10 Mai

Lisez les citations suivantes et voyez en quoi elles aident â mieux comprendre les messages du livre de Jonas.

« Chaque fois qu'ils sont démunis, les enfants de Dieu ont le précieux privilège de pouvoir lui demander son aide. Aussi peu approprié que soit le lieu où ils se trouvent, l’oreille miséricordieuse de Dieu entend leurs cris. Aussi désolé et sombre que soit ce lieu, l’enfant de Dieu en prière peut en faire un véritable temple. » — SDA Bible Commentary, vol. 4, p. 1003.

« Confus, humilié, incapable de comprendre les desseins de Dieu qui épargnait Ninive, Jonas avait cependant accompli sa mission, consistant à avertir cette grande ville. Et bien que l’événement prédit ne se soit pas réalisé, le message du prophète n’en émanait pas moins de Dieu, et il atteignait le but souhaité : la puissance de la grâce divine fut connue parmi les païens. » — Idem, Prophètes et rois, « Ninive, la grande ville », p. 208,209.

 

À méditer

• Le livre de Jonas enseigne que Dieu maîtrise parfaitement la nature. Supposons que l’un de vos amis ait perdu un membre de famille suite à une catastrophe naturelle. Comment lui expliqueriez-vous que Dieu possède néanmoins le contrôle des éléments malgré les désastres naturels qui ravagent différentes régions du monde, emportant de nombreuses vies humaines ?

• Lisez le dernier verset de Jonas. Qu’enseigne-t-il sur la responsabilité qui nous incombe d’évangéliser jusqu’aux extrémités du monde ?

• Dans la parabole de l’esclave impitoyable (Mt 18.21-35), Jésus compare Dieu à un roi en colère qui retire son pardon pour jeter en prison l'esclave qu’il a autrefois pardonné. Dieu retire-t-il réellement son pardon ? Certains chrétiens affirment énergiquement que non. Quelle est la position de notre Eglise à ce sujet et pourquoi ?

• Pour de nombreux profanes, l’idée qu’un homme puisse être avalé vivant et vivre à l’intérieur d’un « gros poisson » ne peut être prise sérieusement. Comme nous l’avons vu précédemment, cependant, Jésus a témoigné de l’authenticité de cette histoire. Celle-ci ne nous fait-elle pas prendre conscience de l’étroitesse et des limites d’une vision de la réalité ne tenant pas compte du surnaturel ?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook