Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 05 : Cherhez le Seigneur et vivez ! (Amos)
27Avr. - 03Mai 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Une réligion formaliste Lundi 29 Avr.

Lisez Am 5.23,24 5 Os 6.6 5 Mt 9.13 ; Ps 51.19. Que disent ces textes ? Plus important encore, comment appliquer ces principes aujourd’hui à notre propre vie spirituelle en tant qu’adventistes du septième jour ? Nous sentons-nous concernés par les avertissements donnés ici ? (N’oubliez pas qu’il est très facile de se leurrer dans ce domaine.)

Plus encore que la plupart des autres auteurs bibliques» Amos attirait l’attention sur l’injustice, la cruauté et l'inhumanité. Son livre donne également une idée de la façon dont Dieu juge de tels comportements. Amos insistaitsur la façon dont Dieu méprisait les rituels vides de la reli­gion formaliste pratiquée par les Israélites. De ce fait, il les appelait à se réformer. Le Seigneur était mécontent des formes de culte superficielles et creuses pratiquées par ceux qui, en même temps, exploitaient autrui dans un but de profit personnel. Leur vie révélait à quel point ils passaient à côté de ce que signifiait être un fidèle de Jéhovah. Et ils se méprenaient complètement sur le sens profond de sa loi.

Dieu rejetait leurs rituels religieux parce que ceux-ci ne découlaient pas d’une vie de foi. L’invitation à chercher le Seigneur et a vivre représente le poinr culminant de Am 5.14,15. Chercher le Seigneur est mis en oppo­sition avec le fait de se rendre en pèlerinage dans les célèbres centres religieux de Bethel, Guilgal et Bersabee (Am 5.5)» trois villes et leurs sanctuaires destinés à disparaître.

Ce que Dieu désirait avant tout, c’était de voir la justice et l’intégrité régner dans le pays. Chercher le Seigneur est mis en parallèle avec le fait de chercher « ce qui est bon ». Le Seigneur appelait le reste de ses fidèles à se détourner des mauvaises pratiques et du formalisme religieux, afin que « l’équité coule comme de l’eau, et la justice comme un torrent inta­rissable. » (Am 5.24) Si l’équité est ce qui est juste aux yeux de Dieu, la justice est une qualité de vie à exprimer vis-à-vis de Dieu et d’autrui. On a ici la description d’un peuple dont la religion avait dégénéré jusqu'à devenir formelle et rirualisce, sans le changement de cœur associé à toute véritable foi. Voir Dt 10.16.

Comme nous devons être prudents !

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook