Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 04 : Seigneur de toutes les nations (Amos)
20 - 26 Avr. 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
L'orgueil qui mène à la ruine Jeudi 25 Avr.

Lisez le livre d’Abdias. Quelles vérités essentielles, morales et spirituelles, puiser dans ce livre ?

Le livre d’Abdias est le plus court de l’Ancien Testament. Il évoque la vision prophétique du jugement de Dieu à l’encontre du pays d’Édom. Le message du livre porte principalement sur trois points : l'arrogance d’Edom (1. l-4), son humiliation future (1.5-9) et sa violence à l’égard de Juda (1.10-14),

Les Edomites étaient les descendants d’Esaü, le frère de Jacob. L’hostilité qui régnait entre les Israélites et les Edomites remontait au conflit familial entre les frères jumeaux, devenus par la suite pères de ces deux nations. Pourtant, d’après Gn33, les deux frères s’étaient réconcil­iés. C’est pourquoi Dieu avait ordonné aux Israélites de ne pas avoir « en abomination l’Edomite, car il est ton frère » (Dt 23.8).

Malgré cela, les hostilités entre les deux nations ont continué pendant des siècles. Quand Babylone détruisit Jérusalem, emmenant ses habitants en captivité, non seulement les Edomites se sont réjouis, mais ils s’en sont pris aux Israélites en fuite et ont participé au pillage de Jérusalem (Ps 137.7). C’est pourquoi le prophète Abdias a averti Edom qu’il serait jugé selon ses propres normes : "Il te sera fait comme tu as fait" (Ab 1.15). Les Edomites ne s’étaient pas comportés en frères envers le peuple de Juda quand ceux-ci vivaient leurs heures les plus difficiles ; au con­traire, ils s’étaient joints aux forces ennemies (Lm 4.21, 22).

La région occupée par Edom se trouvait au sud-est de la mer Morte. C’était une région montagneuse aux pies acérés, aux rochers escarpés, aux cavernes et aux crevasses où une armée pouvait facilement se cacher. Un certain nombre de villes édomites étaient situées dans ces lieux quasiment inaccessibles. Edom avait pour capitale Sela (connue aussi sous le nom de Petra). Un sentiment de confiance pleine d’arrogance s’était développé chez cette nation, sentiment bien résumé par la question suivante : « Qui me fera descendre à terre ? » (Ab 1.3)

Dieu demande des comptes à ceux qui profitent de la détresse d’autrui. Abdias avertissait le peuple orgueilleux d’Edom de son humiliation future par Dieu. On ne peut se réfugier nulle part loin du Seigneur (Am 9.2,3). Le jour du Seigneur sera à la fois jour de jugement et jour de salut. Edom boira la coupe de la colère de Dieu, tandis que son peuple connaîtra à nouveau des temps heureux.

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook