Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 03 : Un Dieu saint et juste (Joël)
13 - 19 Avr. 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Sonnez de la trompette Lundi 15 Avr.

Quand frappent des catastrophes naturelles, elles soulèvent de nombreuses questions comme: « Pourquoi Dieu a-t-il permis que cela arrive? » « Pourquoi certaines personnes ont-elles survécu et d’autres non ? » « Peut-on en tirer une leçon ? » Joël était certain que le fléau des criquets ferait davantage prendre conscience du plan universel de Dieu. Au chapitre 1, sous l’inspiration de Dieu, le prophète fait un lien entre cette épreuve d’ordre national et la situation spirituelle du pays. Les criquets n’avaient rien laissé qui puisse être offert en sacrifice au Seigneur. L’offrande de céréales et du fruit de la vigne avait lieu chaque jour dans le temple, en accord avec les instructions rapportées dans Ex 29.40; Nb 28.28. L’impossibilité de faire des sacrifices était une épreuve sévère, mais devait servir d’avertissement au peuple pour qu’il prenne conscience de la gravité de sa condition. Cette impossibilité d’offrir même des sacrifices symbolisait la rupture de l’alliance entre Dieu et Israël. Mais, contrairement à de nombreux autres prophètes, Joël n’a pas passé de temps à analyser les manquements des Israélites. Il a préféré approfondir sa pensée sur le remède prescrit par le divin médecin d’Israël.

Lisez JI 1.13-20. Que disait ici Joël au peuple? Dans des circonstances aussi exceptionnelles, en quoi ce qu’il disait correspondait-il à un type d’argument couramment utilisé dans toute la Bible, à la fois dans l’Ancien et le Nouveau Testament?

Le prophète exhortait les chefs spirituels à convoquer la nation entière pour un jour de prière et de jeûne afin que chacun s’examine, renonce à ses péchés et revienne à Dieu. Les Israélites retireraient de cette expérience une confiance renouvelée dans la justice et l’amour divins. Finalement, ce désastre pourrait avoir pour conséquence une relation plus profonde entre les croyants et leur Seigneur.

Tout au long des Écritures, Dieu est décrit comme le Seigneur de la nature; il l’a créée, la soutient et l’utilise pour servir ses desseins. A l’occasion de cette catastrophe naturelle, le prophète Joël invitait le peuple, non à déchirer ses vêtements, mais à avoir le cœur brisé pour l’ouvrir à la grâce et à la compassion de Dieu.

Une catastrophe peut prendre diverses formes. Lorsque l’une d’elles frappe, indépendamment de la façon dont on la perçoit et dont on en comprend les causes, à quelles promesses bibliques s’accrocher pour continuer d’espérer et avoir la force de la supporter? Quelles promesses vous parlent-elles particulièrement?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook