Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 02 : Amour et jugement
06 - 12 Avr. 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Un enfant qui fait ses premiers pas Mardi 09 Avr.

« Quand Israël était jeune, je l'aimais : d'Egypte, j'ai appelé mon fils. [...] C'est moi qui ai guidé les pas d'Ephraïm, en le soutenant par les bras; mais ils n'out pas compris que je prenais soin d'eux. » (Os 11.1, 3)

Dans ces versets, Osée partait de la tendre sollicitude du Seigneur comme le fait un jeune parent. Tout comme le parent apprend tendrement et patiemment à son enfant à marcher, le soutenant pour l'empêcher de tomber, le Seigneur a pris soin d'Israël dès le début. Un Dieu qui aime et pardonne, voilà ce qui est au cœur du message d'Osée. Même quand Dieu corrige, il reste profondément miséricordieux. Sa colère est parfois terrifiante, mais sa compassion dépasse l'entendement.

Lisez Dt 8.5 ; Pr 13.24; He 12.6 ; Ap 3.19. Quel point ces textes ont-ils en commun ? Quel réconfort y puiser ?

Par l’intermédiaire de Moïse, Dieu a informé les Egyptiens qu'Israël était son enfant particulier (Ex 4.22, 23). Même si toutes les nations de la terre, y compris l'Egypte, étaient les fils et les filles de Dieu, le peuple hébreu avait été choisi pour être le fils premier-né de Dieu, doté de privilèges particuliers. Mais ces derniers s'accompagnaient de responsabilités.

Au désert, le Seigneur a soutenu son peuple « comme un homme porte son fils » (Dt 1.31). Par moments, il le corrige « comme un homme châtie son fils » (Dt 8.5, Darby).

« Tous ceux qui, dans ce monde, servent fidèlement Dieu et les hommes passent par l’école de la souffrance. Plus lourde est la responsabilité et plus élevée la charge, plus dure est l'épreuve et plus rigoureuse la discipline. »- Ellen WHITE, Education, « Les biographies bibliques », p. 173.

Il est certain que le parent qui aime ses enfants les corrige, et toujours pour leur bien. Si les êtres humains déchus et défaillants agissent ainsi, combien plus devrions-nous placer notre confiance dans l'amour de Dieu envers nous, même en temps d'épreuve !

Pour nombreux d’entre nous, la question n’est pas d’avoir ou non confiance dans la façon dont Dieu nous éduque, mais plutôt de savoir comment interpréter les épreuves que nous traversons. Comment savoir si Dieu est en train de nous instruire à « l’école de la souffrance » ou s’il s’agit d’autre chose ?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook