Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 01 : Un adultère spirituel
30 Mar. - 05 Avr. 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Un adultère spirituel Sabbat 30 Mars

Étude de la semaine : Os 1.1-3 ; Ez 4.1-6 ; Os 2.14-20 ; 4.1-3 ; Jc 5 ; 1-7; Ap 14.6-12

Versets à mémoriser : « Et je la planterai pour moi dans le pays; je montrerai mon amour à celle que j'ai appelée : "Tu n'es pas ma bien-aimée". Je dirai a ceux qui s’appellent : " Pas mon peuple” : "Vous êtes mon peuple" ; et ils diront : "Tu es notre Dieu" » (Osée 2.25, traduction libre de la NIV anglaise).

Pensée centrale : En dépit des adultères spirituels et des jugements divins, l'amour de Dieu pour son peuple ne faiblit jamais.

Le prophète Osée a exercé son ministère à la fin d'une période très prospère de l'histoire d'Israël, juste avant que la nation ne tombe aux mains des Assyriens en 722 avant J.-C. A cette époque, le peuple choisi de Dieu n'adorait pas seulement le Seigneur, mais aussi Baal, dieu, cananéen.

Placé en tête des petits prophètes, le livre d'Osée traite de la question centrale de la proclamation prophétique pendant cette période d'apostasie : Dieu aime-t-il toujours Israël, malgré ses adultères spirituels ? A-t-il toujours des desseins, le concernant malgré ses péchés et le jugement à venir ?

L’histoire personnelle d'Osée et la prophétie sont dans son livre, intimement liées. Tout comme le prophète avait pardonné à sa femme infidèle et s’était montré désireux de la reprendre, Dieu était prêt à agir de même envers son peuple.

Quelles leçons tirer de l'expérience d'Osée et de la façon dont Dieu se comportait envers les égarements d'Israël ?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook