Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 13 : Une création nouvelle
23 - 29 Mar. 2013
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Autres restaurations Mercredi 27 Mars

Dans le monde que nous connaissons, les animaux sont soit des prédateurs soit des proies. L'expression « chaine alimentaire » évoque couramment l'importance du phénomène de prédation au sein de notre écosystème. Il nous est difficile d'imaginer un monde sans ce dernier. Mais au commencement, toutes les créatures terrestres mangeaient de l'herbe (Gn 1.30). Les animaux ne se dévoraient pas entre eux. La nourriture des animaux marins n'est pas mentionnée dans Gn 1.30, mais il en était certainement de même, de sorte que Dieu, en contemplant la création, a pu déclarer que « c'était très bon. »

Lisez Gn 6:11-13; 9.2-4. Pendant le déluge, quels changements se sont opérés au sein de la nature? Quelle autre détérioration s'est produite dans la relation entre l'humanité et les animaux après cet événement ?

Ce qui était au commencement un royaume paisible était rempli de corruption, de violence et de mal. Telles ont été les conséquences du péché. Ce monde qui était autrefois « très bon » était devenu si mauvais qu'il a engendré sa propre destruction.

Après le déluge, les animaux - c'est-à-dire les bêtes vivant sur terre, dans l'air et dans la mer - se sont mis à avoir peur des humains, ce qui contrastait avec la situation précédente. Il semble qu’à cette époque, la domination de l'être humain sur les animaux s'est trouvée réduite.

Lisez Es 65.25; 11.6-9. En quoi les rapports entre les animaux du monde futur promis par Dieu seront-ils différents de ceux du monde actuel ?

A travers un langage poétique d'une grande beauté, Ésaïe nous montre qu'il n'existera plus aucune violence dans le monde nouveau. La corruption et la violence - caractéristiques du monde d'avant le déluge qui engendra sa propre destruction - auront disparu. Ce sera un royaume paisible où règneront l'harmonie et la collaboration. Nous sommes tellement habitués à la violence, au phénomène de prédation et à la mort qu'il nous est difficile d'imaginer autre chose.

Comme nous pouvons le constater, l’Évangile parle beaucoup de restauration. Même si, bien sur, Dieu seul accomplira la restauration finale, quels choix pouvons-nous faire pour participer dès à présent à des restaurations bien nécessaires ?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook