Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC
Leçon 01 : Le disciple et les Ecritures
28 Dec. 13 - 03 Jan. 14
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat
Des proclamations publiques Mar. 31 Dec.

Jésus a attiré les hommes à lui en des lieux variés, y compris des lieux publics. Il accordait aux Ecritures une place prédominante dans ses déclarations publiques. Ses sermons et discours étaient remplis de citations et d’allusions aux Ecritures.

Lisez Mt 5.17-39

En quoi ces versets démontrent-ils comment le Christ utilisait les Ecritures lors de son ministère public?

Lors du séjour terrestre du Christ, la relation qu’entretenait l’Israélite de la rue avec les Ecritures était apparemment extrêmement légaliste. Il sondait celles-ci à la recherche de règles et de directives morales. Un comportement droit était considéré comme la clef d’accès au bonheur éternel. Jésus, cependant a renversé les notions légalistes des Israélites, en substituant à leur système de contraintes extérieures une religion fondée sur le cœur.

Cette religion centrée sur le Christ se fonde sur une transformation du cœur qui conduit à un comportement éthique. Ironie de la chose, dans leur empressement à atteindre la perfection morale, certains pharisiens étaient passés à côté d'une relation vivante avec Dieu. Jésus avait discerné ces défaillances et proposait, pour y remédier, qu'on l'accepte comme Sauveur et Maître. Jésus agissant en tant que force de contrôle interne, la norme du comportement ne s’amoindrissait pas, mais devenait au contraire plus élevée. Il suffit de lire le sermon sur la montagne pour constater la noblesse de ses valeurs morales.

« Ces paroles retentissent aux oreilles de la foule étonnée comme une doctrine étrange et nouvelle. Un tel enseignement est nettement opposé à celui qu’ils ont reçu des sacrificateurs et des rabbins ; il ne renferme rien qui flatte leur orgueil, rien qui alimente leurs ambitions. Et pourtant, il rayonne de ce nouveau maître une puissance qui les subjugue...

« De sa présence émane comme le parfum d'une fleur, la douceur de l’amour divin [...] Instinctivement, les auditeurs sentent qu’ils sont en présence d’un Être qui lit les secrets de l’âme et qui, cependant, vient à eux plein d’une compassion infinie. » — Ellen WHITE, Heureux ceux qui, « Les béatitudes », p.15.

Il est plus facile qu’on ne le pense de devenir légaliste, d’être prompt à juger et à condamner, n'est-ce pas? Comment éviter de tomber dans ce genre de travers courant?

 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Sabbat

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook