Union des Fédérations de l'Océan Indien | IOUC

Un appel prophétique urgent .

 

Ted N.C. Wilson, président de l’Église Adventiste du 7e Jour mondiale.

 

Mes frères et soeurs en Christ,

En tant que président de la Conférence Générale des Adventistes du 7e jour, je suis vraiment rassuré de savoir que cette église est dans les mains de Dieu. Il en est le fondateur, le leader, le capitaine, le général et véritablement, sa tête. Il a continuellement gardé ce mouvement dans le passé, il le soutient journellement dans le présent, le conduira avec puissance dans le futur. Notre Créateur, Rédempteur et Roi qui vient, est le seul espoir de l’Église, aujourd’hui, demain et pour toujours. Il a providentiellement fait naître cette église pour une mission unique, et celle-ci ne manquera pas à la destinée pour laquelle Christ l’a créée.

Les Adventistes du 7e jour sont un mouvement prophétique avec une pressante vocation prophétique. Nous ne sommes pas seulement une dénomination parmi les autres mouvements religieux. Nous sommes un mouvement divin des derniers temps, avec un but dans ces derniers temps, un message pour ces derniers temps, ainsi qu’une mission pour le monde entier pour ces derniers temps.

Cela ne veut pas dire que l’église n’a pas ses défis. En fait, elle en a vraiment, et je parlerai avec vous franchement de certains d’entre eux aujourd’hui. Mais au milieu de tous ces défis le Saint-Esprit travail puissamment, et le triomphe final de l’Église est certain.

 

L’Église est le corps du Christ

 

Dans Matthieu 16;18 Jésus dit « Je bâtirai mon Église, et que les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle. » Cette Église n’est pas une quelconque organisation bureaucratique humaine, faite de main d’homme comme certains voudraient nous le faire croire. Selon les propres paroles du Sauveur, Il a bâti son Église et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle.

Dans 1 Corinthiens 12, l’Église est le corps du Christ. Dans Ephésiens 5 l’Église est l’épouse de Christ. Dans 1 Pierre 2, l’Église est la maison de Christ. Dans 1 Pierre 2;9, l’apôtre proclame que le peuple de Dieu est « une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis. »

Ellen White, la messagère prophétique du Seigneur pour le peuple du reste, le présente ainsi : « L’Église est la forteresse de Dieu, sa cité de refuge, qu’il a placée dans un monde révolté. Toute trahison de sa part est une trahison envers celui qui a racheté l’humanité par le sang de son Fils unique. Dès les origines, les âmes fidèles ont constitué l’Église ici-bas. De tout temps, le Seigneur a eu ses sentinelles, qui ont rendu un bon témoignage au milieu de la génération dans laquelle elles vivaient. Elles ont donné le message d’avertissement, et lorsqu’elles ont été appelées à déposer leur armure, d’autres ont repris leur tâche. Dieu a fait avec ses témoins une alliance unissant l’Église de la terre à celle du ciel. Il a envoyé ses anges pour exercer un ministère en faveur de son Église, et les portes de l’enfer n’ont pu prévaloir contre elle. » Conquérants Pacifiques p.13

Christ tient son église dans ses mains. Il est sa forteresse, sa ville de refuge sur une planète en rébellion. C’est une lampe dans les ténèbres, un phare dans la nuit, une lumière brillante sur le sombre sentier. Ellen White continue dans Conquérants pacifiques, avec ces mots rassurants :

« A travers les siècles de persécutions, de luttes et de ténèbres, Dieu a soutenu cette Église. Pas un nuage n’est venu l’assombrir qu’il n’y ait pourvu. Pas une seule force ennemie ne s’est élevée pour combattre son oeuvre qu’il ne l’ait prévue. Tout s’est déroulé comme il l’avait prédit. Il n’a pas abandonné son Église à elle-même; mais par de nombreuses prophéties, il lui a annoncé ce qui arriverait et ce que son Esprit avait inspiré à ses prophètes s’est réalisé. Tous ses desseins s’accompliront. Sa loi est à la base de son trône, aucune puissance mauvaise ne saurait la détruire.

La vérité est inspirée et gardée par Dieu; elle triomphera de tous les obstacles. » {CP 13.2}

 

Triomphe sur les puissances de l’enfer

 

Christ et son Église finiront par triompher. Jusqu’à présent, Jésus n’a jamais perdu une seule bataille avec Satan . Sur la croix, il triompha des principautés et des puissances de l’enfer. Vous et moi sommes du côté gagnant, comme le décrit de manière puissante ce vieil hymne « En avant soldat chrétien », écrit en 1864 par Sabine Baring-Gould : « Couronnes et trônes peuvent périr, royaumes s’élever et tomber, mais l’Église de Jésus restera constante. Les portes de l'enfer ne peuvent jamais prévaloir contre cette église; Nous avons la promesse du Christ, à laquelle il ne peut manquer. »

Tous les démons de l’enfer ne peuvent et ne pourront jamais faire échouer le plan de Dieu pour Son Église. L’Église de Christ triomphera finalement. Sa vérité brillera toujours davantage, grandissante, jusqu’à ce que la prédiction d’Apocalypse 18 soit accomplie « et la terre sera remplie de sa gloire. »

 

Le moment de choisir

 

Le poète américain, James Russell Lowell,dans un poème intitulé « la crise actuelle », immortalisa une vérité éternelle quand il écrivit ces mots en 1844, date exacte de la naissance du mouvement adventiste. Ils sont aussi vrais aujourd’hui qu’ils ne l’étaient quand ils ont été écrits, des dizaines d’années en arrière. Il écrit :

« Un jour pour chaque homme et chaque nation viendra le moment de choisir, Dans la lutte entre la vérité et le mensonge, Pour le bien ou le mal, Vérité toujours sur l’échafaud Mal toujours sur le trône Pourtant cet échafaud influence le futur, Et, derrière le voile de l’inconnu, Dieu se tient dans l’ombre prenant soin des siens. »

 

Incroyable croissance

 

Dans ces heures décisives de l’histoire de la terre, nous voyons tout autour du monde, des preuves que la vérité de Dieu triomphe des puissances du mal. De claires indications nous montrent que Christ conduit son Église de victoire en victoire. Laissez-moi partager avec vous quelques faits incroyables. En 1863, l’année où l’Église Adventiste a été organisée, il y avait un adventiste pour 356 000 personnes dans le monde. Aujourd’hui, il y a un adventiste pour moins de 400 personnes. Il a fallu 107 années à l’Église pour atteindre son premier million de membres.

 

Aujourd’hui, nous baptisons un million de personnes chaque année. Nous avons presque 25 millions de membres fréquentant plus de 70 000 églises tout autour du globe, dans plus de 200 pays. Dieu est à l’oeuvre!

 

Le Saint-Esprit agit de manière remarquable.

 

Le réveil est, voyez-vous, le plus grand et le plus urgent de tout nos besoins. Ces dernières années, nous avons mis l’accent sur le réveil, la réforme et la mission. Par réveil, nous entendons unréveil spirituel journalier dans le coeur et l’esprit de chacun d’entre nous. Par réforme, nous voulons dire un engagement spirituel profond cherchant à faire la volonté de Dieu, et à plaire à Jésus chaque jour dans nos vies et dans chaque chose que nous faisons. La réforme se produit quand nous abandonnons notre volonté à la sienne chaque jour. Il nous donne ensuite une compréhension de ce qu’est sa mission pour nous en tant qu’individu et en tant qu’église. Puis, nous nous engageons à lui plaire dans chaque aspect de nos vies en accomplissant cette mission.

 

Notre plus grand besoin

 

L’Église Adventiste a-t-elle besoin d’un réveil et d’une réforme ? Tout cet accent mis sur le réveil et la réforme, est-ce simplement encore un nouveau programme confessionnel ? La messagère de Dieu pour le peuple du reste, Ellen White, ne laisse aucun doute dans nos esprits quand elle déclare ; « Le plus grand et le plus urgent de nos besoins, c’est celui d’un réveil de la véritable piété parmi nous. Notre premier souci devrait être de le rechercher. Il convient de déployer les efforts les plus vigoureux pour obtenir la bénédiction du Seigneur, non parce que Dieu ne serait pas désireux de nous l’accorder, mais parce que nous ne sommes pas prêts à la recevoir. Notre Père céleste est plus disposé à communiquer son Esprit à ceux qui le lui demandent que des parents terrestres ne le sont de donner de bonnes choses à leurs enfants. Mais c’est à nous de remplir les conditions sur la base desquelles Dieu a promis d’accorder sa bénédiction, par une confession de nos péchés accompagnée d’humiliation, de repentance et de prière fervente. Un réveil ne peut être conçu que comme une réponse à la prière. » MC1 141.1 Quelle magnifique citation ! Le réveil n’est pas nécessaire seulement dans l’Église aujourd’hui ; il est notre plus grand et plus urgent besoin dans tous les domaines, et nous sommes encouragés à le rechercher en priorité.

 

Un désir du coeur

 

Puis- je vous ouvrir mon coeur aujourd’hui ? Sans la puissance divine surnaturelle, l’oeuvre de Dieu ne pourrait se finir dans nos vies et ne pourrait certainement pas se finir dans ce monde. Seuls, nous ne pouvons défier les forces du mal. En tant que président de la Conférence Générale, je désire ardemment recevoir l’effusion de l’Esprit Saint dans ma propre vie. Et je désire plus que tout autre chose l’effusion du Saint-Esprit dans toute sa plénitude pour l’achèvement de l’oeuvre de Dieu sur cette terre, de telle sorte que Jésus pourra revenir : notre grand espoir! Le plus grand besoin de l’Église, ce n’est pas davantage de programmes, ce n’est pas davantage d’argent, plus d’institutions, ou plus de média et de maisons d’édition, aussi importantes que soient toutes ces

choses. Notre plus grand besoin, notre besoin le plus urgent, le plus pressant est l’effusion du Saint -Esprit. Zacharie, le prophète, déclare « Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit l'Éternel des armées. »

Voudriez-vous me rejoindre, ainsi que d’autres dirigeants de l’Église Adventiste et membres tout autour du monde en humiliant nos coeurs devant Dieu dans la prière sincère, recherchant la grande pluie du Saint-Esprit ? Voudriez-vous nous rejoindre, suppliant Dieu pour la plénitude céleste ?

Voudriez-vous rechercher Dieu avec nous dans votre Division, Union, Fédération, mission ou champs missionnaires locaux et dans vos églises tout autour du monde ? Voudriez-vous implorer

Dieu dans vos groupes de prière, avec vos familles, dans vos foyers, avec d’autres membres de votre église locale, afin que chaque église puisse devenir une maison de prière ? Dieu nous appelle à un engagement plus profond dans ces heures décisives de l’histoire de la terre.Il n’est plus temps « de jouer à l’église ». C’est le moment de se consacrer totalement et complètement à Christ et à son message.

 

Unité dans la prière

 

Le réveil se produit quand nous passons du temps avec Dieu en prière et dans l’étude de la Bible. C’est précisément la raison pour laquelle nous avons mis en place l’initiative de prière 7-7-7, encourageant les adventistes du 7e jour du monde entier à s’unir dans la prière sept jours par semaine à 7 h du matin et 7 h du soir. Des centaines de milliers d’adventistes du 7e jour participent à cette expérience et sont régénérés.

Un de nos dirigeants de la Conférence Générale voyageait récemment dans un pays d’Indonésie. Il fut amené à un rendez-vous par un chauffeur de la fédération locale. Il était 19 heures et l’alarme de sa montre s’est mise à sonner. Le chauffeur a dit calmement « Nous allons devoir nous arrêter sur le bord de la route. Il est 19h, nous devons rejoindre les adventistes qui sont en train de prier tout autour du globe pour l’effusion du Saint-Esprit. »

Des laïcs du monde entier s’unissent avec les dirigeants de l’Église pour rechercher Dieu dans la prière et l’étude de sa Parole. D’autres centaines de milliers participent à « Renouvelés par Sa Parole », un programme d’étude biblique journalier qui conduit l’Église à travers la lecture de la Bible dans sa totalité, jusqu’à la session de la Conférence Générale à San Antonio en 2015. Les dirigeants de l’Église au Brésil ont rapporté qu’il y a eu tellement de personnes qui ont tweeté sur internet, au sujet de leur expérience dans l’étude biblique du programme « Renouvelés par Sa Parole », jour après jour, chapitre après chapitre, que le tweet est monté au troisième rang national pour tout le Brésil ! Troisième rang national incluant les tweets concernant des sujets tels que les émissions télévisées les plus populaires, les films, les événements sportifs et les derniers tubes. Dieu agit dans l’Église Adventiste du 7e jour !

Un réveil se produit dans de nombreux endroits. Le Saint-Esprit se déverse sur des groupes de jeunes qui cherchent Dieu dans la prière, étudient sa Parole, et qui témoignent pour la gloire de son nom. Je suis tellement encouragé de voir des jeunes gens totalement voués à la cause de Christ.

 

Les résultats de Réveil et Réforme

 

Le réveil et la réforme nous conduisent à témoigner. La réforme conduit toujours au témoignage et à l’évangélisation. Il ne peut y avoir de réveil sincère sans une passion renouvelée à gagner des âmes. Quand Dieu fait quelque chose en nous, il fera quelque chose par nous. Quand Dieu fait quelque chose pour nous, c’est parce qu’il veut faire quelque chose avec nous. Vous voyez, comme Pierre, nous pouvons dire « car nous ne pouvons pas ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu » Actes 4;20. Avec l’apôtre Paul, nous pouvons proclamer, dans Romains 1;16

« Car je n'ai point honte de l'Évangile: c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit » et avec l’apôtre Jean, nous crions « ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons » (1 Jean 1;3).

Vous savez que tout grand mouvement de réveil et de réforme dans l’histoire a toujours été accompagné de grande période d’évangélisation et d’outreach. Ce n’est pas seulement vrai au temps du nouveau testament, mais aussi à la réforme du 16e siècle avec Martin Luther et les autres réformateurs, tels que John Wesley et George Whitefield qui conduisirent des réveils en Angleterre. Cela fut aussi vrai pour le grand réveil adventiste en Amérique du Nord,et par la suite dans les débuts de l’histoire de l’Église Adventiste du 7e jour.

 

Témoignage sans puissance

 

Sans réveil et réforme, notre témoignage sera sans puissance. L’évangélisation sans réveil produit de maigres résultats. Les coeurs sont touchés et les vies changées uniquement par la puissance du Saint-Esprit, pas par la nôtre. La conversion est l’oeuvre du Saint-Esprit. La messagère du peuple du reste l’écrit noir sur blanc : « le Seigneur a dit que son oeuvre serait accomplie « ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit ». L’oeuvre de Dieu sera menée à son terme par la coopération d’agents divins et humains.

Ceux qui se suffisent à eux-mêmes peuvent être actifs en apparence dans l’oeuvre de Dieu, mais s’ils ne prient pas, leur activité est sans aucun profit. Puissent-ils plonger leur regard et voir l’encensoir de l’ange qui se tient à l’autel d’or devant l’arc-en-ciel qui entoure le trône. Ils verraient que les mérites de Jésus doivent être mêlés à nos prières et nos efforts, sans cela ils sont aussi inutiles que l’était l’offrande de Caïn. Si nous pouvions voir les activités des instruments humains, telles qu’elles apparaissent devant Dieu, nous verrions que seul le travail accompli avec beaucoup de prières, sanctifié par les mérites du Christ, passera le test du jugement » R& H 4 Juillet 1893

Quand le réveil et la réforme ne s’expriment pas par le témoignage, ils dégénèrent rapidement en un simple discours basé sur les émotions et finalement meurent complètement. C’est pourquoi il y a un renouveau de l’évangélisation dans l’Église aujourd’hui. Chaque membre est un merveilleux missionnaire, un témoin pour le Très-Haut, et a été appelé par Dieu à partager sa foi.

 

Atteindre les villes

 

L’Église a mis en place « Mission pour les villes » afin de toucher les millions de personnes dans les 650 villes les plus grandes du monde. L’année dernière, j’ai eu le privilège de conduire une grande série d’évangélisation à New York. La série « Revelation of Hope » que j’ai conduite comprenait environ 400 rencontres d’évangélisation tenues à New York, faisant partie d’une approche complète d’évangélisation afin d’atteindre New York pour Christ. Des pasteurs, évangélistes et administrateurs du monde entier se sont retrouvés à New York, avec des administrateurs locaux pour prêcher la Parole de Dieu. Pasteurs et laïcs ont un impact significatif pour Jésus, grâce à Sa puissance. Cette approche globale permit de former des centaines de laïcs afin qu’ils témoignent en harmonie avec leurs dons donnés par Dieu : Évangélisation par la santé, ministère auprès des jeunes, service biblique, étude biblique, distribution de littérature, évangélisation par les laïcs, évangélisation auprès des amis et des rencontres publiques. Suite à ces efforts massifs, plus de 4 000 personnes ont déjà été baptisées.

Des villes tout autour du monde mettent en place des événements similaires dans leur localité, et obtiennent les mêmes résultats. Dieu est à l’oeuvre dans des villes comme Londres, Tokyo, Manille, Moscou, New York, Nairobi, Johannesburg, Indianapolis, Kinshasa, Lagos, Luanda, Sydney, Paris, Bombay, Le Caire, São Paulo, Mexico, et beaucoup, beaucoup d’autres. Des dizaines de milliers sont baptisés, et ce n’est que le début. Au dernier concile annuel, ici à nos quartiers généraux, les délégués ont voté un document sur l’évangélisation mondiale pour établir ou affermir une présence adventiste dans plus de 500 villes dont la population est de 1 million ou plus d’habitants, et ne comprenant pas ou peu de présence adventiste. La plupart de ces villes sont dans la fenêtre 10/40.

Beaucoup d’entre elles ne tolèrent aucune forme de témoignage ouvert ou d’évangélisation publique. Le défi est immense pour toucher les habitants de ces villes. Mais notre Dieu est plus grand encore que ces défis et il aime ces personnes plus que nous ne pouvons l’imaginer ! Nos coeurs sont émus par ces millions de personnes qui ne connaissent pas Christ et Sa vérité pour ces dernières heures de la terre. Nous prévoyons d’établir des centaines de centres d’influence, tels que des salles de lecture, des centres de santé, des restaurants végétariens, et de nombreux autres moyens pour toucher les gens dans ces endroits difficiles.

En plus de « mission pour les villes », nous allons mettre en place un ministère complet pour la santé, prenant pour modèle le ministère du Christ. Nous encourageons chaque église à avoir un ministère d’amour pour répondre aux besoins de leur communauté au nom de Jésus. Notre livret de la semaine de prière 2014 contient un article intitulé « la méthode du Christ seulement ». Le livre missionnaire de l’année 2015 mettra l’accent sur la santé dans sa globalité. En 2015 aussi, chaque église adventiste du 7e jour et chaque institution seront encouragées à partager leurs dons de missionnaires médicaux avec leur communauté dans une semaine spéciale Santé.

 

Des résultats merveilleux

 

L’oeuvre de Dieu est tellement puissante dans cette Église, qu’à certains moments, j’en suis submergé. Il y a beaucoup trop à dire pour le peu de temps dont nous disposons ensemble. Le projet de La Grande Controverse nous montre comment Dieu agit puissamment. Nous nous étions fixé le but de distribuer 50 millions de copies, puis, par la foi nous avions dit 100 millions. Mais, par sa puissance et grâce à son intervention, nous avons distribué -VOUS avez distribué- plus de 140 millions de copies de diverses versions de la Grande Controverse ( ou La Tragédie des Siècles ou encore Le Grand Espoir). Loué soit Dieu pour cette incroyable croissance de Son oeuvre à travers La Grande Controverse, qui, comme Ellen White l’a indiqué, est le livre qu’elle désirait voir partager plus que tout autre de ses livres. Ces livres sont lus par plusieurs millions de personnes et changent tellement de choses ! Tout ceci est tellement encourageant.

 

Faire face à d’immenses défis

 

Mais, en tant qu’église nous faisons face à d’immenses défis. En voici quatre qui m’inquiètent particulièrement, et je ne veux pas dire, évidemment, que ces maladies spirituelles et ces défis affectent tous les membres d’église. Mais elles sont suffisamment graves pour justifier une préoccupation. L’avertissement de l’apôtre Paul aux anciens de l’église d’Éphèse me revient à l’esprit quand il proclame « Vous savez que je n'ai rien caché de ce qui vous était utile ». Il ajoute ensuite : « je vous ai annoncé tout le conseil de Dieu, sans en rien cacher. » (Actes 20) . En tant que pasteur des croyants adventistes du monde entier, mon amour pour l’Église et ma fidélité à sa Parole m’obligent à partager avec vous quelques-unes de mes inquiétudes.

Voici quatre grandes préoccupations pour l’Église aujourd’hui. Nous pourrions en ajouter d’autres, mais examinez et regardez attentivement les quatre suivantes :

1. une perte de l’identité adventiste du 7e jour parmi certains de nos pasteurs et membres d’église.

2. Une mondanité grandissante dans beaucoup de nos églises.

3. Le danger des divisions.

4. Une autosatisfaction dans la vie spirituelle et une apathie qui conduisent au manque d’engagement dans la mission de l’Église.

Ces points m’inquiètent. Laissez-moi les exprimer un par un et expliquer ma pensée.

 

Notre identité

 

Premièrement, il est important de réaliser que l’Église adventiste est bien plus qu’une simple autre dénomination. Selon Apocalypse 10, elle est née de Dieu, après la déception de 1844, de la même manière que l’Église du nouveau testament est née de la déception de la croix en 31 après Jésus-Christ. Dans les deux cas, les disciples du Christ avaient mal compris la prophétie, et ont été amèrement désappointés de ces situations décevantes. Mais de ces désappointements, Dieu a providentiellement fait naître un mouvement divin dont la destinée devait avoir un impact sur le monde entier. Selon Apocalypse 12;17, le peuple de Dieu des derniers jours serait caractérisé par : premièrement, l’observation des commandements de Dieu , et deuxièmement, le témoignage de Jésus, que l’ange identifie en Apocalypse 19;10 comme étant le don de la prophétie.

Selon Apocalypse 14 : 6-12, le peuple de Dieu des temps de la fin a) proclamera le message de l’Évangile éternel dans le contexte des trois anges et la seconde venue de Christ et, b) appellera toute nation, royaume, langue et peuple, à adorer leur Créateur en gardant son Sabbat. Il n’y a aucun autre mouvement religieux dans le monde qui réponde à cette description. Il n’y a aucune autre église ou dénomination qui remplit les critères d’ Apocalypse 10, Apocalypse 12 et 14.

 

Rendre la parole de Dieu inefficace

 

Maintenant donc, voici précisément mon inquiétude : trop de nos pasteurs et membres ont manqué de reconnaître - ou ont oublié - l’appel prophétique divin que Dieu a donné à cette église. Il y a une tendance grandissante à minimiser nos différences avec les autres dénominations. Dans certaines églises adventistes du 7e jour, les messages prêchés de la chaire sont très peu différents de ceux qui sont prêchés dans une église protestante classique. Cela vient de la neutralisation de la Bible en tant que Parole de Dieu. Il est important de baser nos croyances sur la Parole de Dieu, en utilisant la méthode biblique d’interprétation historique pour étudier les Écritures, et une approche des prophéties par la perspective historique. La parole de Dieu doit être le fondement de nos croyances, de notre foi et de notre vie pratique. Le Saint-Esprit nous conduira dans toute la vérité si nous étudions, prions et écoutons la voix de Dieu. Cela nous aidera à déterminer plus efficacement notre identité d’Adventiste du 7e jour.

Le manque d’identité adventiste a même amené certains à douter de la semaine de la Création littérale en sept jours, à nier le déluge universel, et à réduire le Sabbat à un simple repos physique, au lieu de le voir comme un signe d’une connexion, dans les derniers temps, avec le Créateur et le Rédempteur. Certains voudraient réinterpréter les prophéties de Daniel et de l’Apocalypse pour les faire coller à un moule plus contemporain. Ils voient l’interprétation historique comme une relique de la pensée du 19e siècle.

 

L’Évangile dans sa totalité

 

Cette évidente citation d’Ellen White me vient à l’esprit « L’entièreté de l’Évangile est contenue dans le message du troisième ange, et dans tout notre travail la vérité doit être présentée comme elle est en Jésus. Que rien ne vienne diminuer la force de la vérité pour notre époque. La vérité présente doit être notre préoccupation dominante. Le message du troisième ange doit se réaliser : faire sortir des Églises un peuple qui prendra position pour la vérité éternelle. » {Év 210.5}

Voyez-vous, nous avons un message de vie ou de mort à présenter au monde. Les Adventistes du 7e jour ont été suscités, tout comme Noé, pour préparer le monde pour les heures finales. Nous avons été suscités comme Jean le Baptiste pour préparer le monde à la venue de notre Seigneur.

Nous ne devons jamais oublier qui nous sommes et pourquoi nous sommes ici. Nous ne pouvons pas, ne devons pas et ne deviendrons pas un de ces très nombreux mouvements religieux qui mettent très peu d’accent sur les temps de la fin et dont la raison d’être n’est pas clairement définie.

J’ai l’assurance que, guidé par Jésus et fidèle à notre héritage prophétique, ce mouvement adventiste finira par triompher. Je vous exhorte de tout mon coeur : soyez fidèles à l’appel que Dieu vous adresse en tant qu’Adventistes du 7e jour. Embrassez le message dans toute sa plénitude et, remplis du Saint-Esprit, allez le partager avec le monde.

 

L’influence du monde

 

Ceci me conduit à ma deuxième grande inquiétude : l’influence grandissante de la mondanité dans nos églises est alarmante. Jésus déclara dans sa prière « Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. » (Jean 17;17). L’apôtre Jean ajoute « N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui, car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. » Quels merveilleux versets de 1 Jean 2 ; 15-17 !

L’Église a toujours fait face au danger de perdre son objectif et de compromettre sa loyauté à Christ, par une tendance grandissante à laisser le monde façonner sa manière de penser. Plus nous nous approchons de la fin, plus le diable redoublera d’efforts dans ce domaine. Je suis préoccupé par la vague de mondanité qui submerge et balaye certaines de nos églises. Les principes qui, il fut un temps, étaient chéris par les Adventistes du 7e jour dans les domaines tels que l’alimentation, l’habillement, les loisirs et divertissements, ainsi que l’observation du Sabbat, deviennent des choses du passé. Quand les membres se parent comme le monde, s’habillent comme le monde, apprécient les divertissements du monde, écoutent la musique du monde et sont captivés par les productions hollywoodiennes, la spiritualité authentique s’érode et le diable se fraie un chemin dans les âmes. Quand le message adventiste sur la santé, dont s’emparent tant de personnes sincères dans le monde, est mis de côté ou considéré comme du légalisme ou du fanatisme, plutôt qu’un merveilleux cadeau d’un Créateur aimant, il y a vraiment quelque chose qui ne va pas.

 

Le Salut en Jésus Christ

 

Laissez-moi ajouter que, bien-sûr, on ne va pas au ciel en fonction de ce qu’on mange, ou en fonction de la manière dont on affiche sa piété. Nous avons le salut à travers la puissance et le sang de Jésus. Mais une fois que Jésus vient dans nos vies et travaille puissamment en nous, nous donnant la justification, la même puissance apporte la sanctification, qui nous aide à avoir l’esprit de Christ. Philippiens 2 ; 5 « ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ », voyez-vous, nous sommes ambassadeurs pour Christ comme nous le dit 2 Corinthiens 5 ; 20. Nous sommes la lumière du monde et le sel de la terre comme nous le dit Matthieu au chapitre 5. Jésus dit « que votre lumière luise parmi les hommes pour qu’ils voient vos bonnes oeuvres et qu’ils glorifient votre père qui est dans les cieux ».

De par le monde, des millions de personnes sont à la recherche de quelque chose de différent. Au fond d’eux-mêmes, ils sont fatigués de chercher à satisfaire les désirs de leur coeur par les choses du monde. Ils désirent ardemment un christianisme authentique et sincère. Nous ne les toucherons jamais en faisant des compromis avec nos principes - principes divins - pour descendre à leur niveau. Il n’est plus temps de flirter avec la mode du diable, l’alimentation et les divertissements du diable, ainsi que les influences mondaines. Il est temps d’élever notre bannière pour que le monde puisse la voir. Christ vivant dans nos vies et habitant dans nos coeurs, cela fait une énorme différence dans la manière dont nous vivons.

 

Écarter le rideau

 

Cela m’amène à mon autre préoccupation : le danger de la division. Dans Jean 17, Jésus a prié pour l’unité de son Église. Une des stratégies intentionnelles du diable est d’attaquer cette unité. Il sait que si l’Église n’est pas unie, elle ne pourra pas accomplir sa mission efficacement. Avec une vue prophétique, Ellen White nous donne ce conseil divinement inspiré : « L’unité fait la force de l’Église. Satan le sait; aussi fait-il tous ses efforts pour amener des dissensions. Il désire qu’il y ait un manque d’harmonie dans l’Église de Dieu. Le sujet de l’unité devrait retenir davantage l’attention. » {MC2 182.1}. Cette belle citation dénonçant des tactiques du diable est très perspicace. Elle écarte le rideau et nous révèle sa stratégie. Le diable utilise toutes ses forces pour amener la dissension et le conflit afin de neutraliser les efforts du peuple de Dieu pour gagner des âmes.

Il est temps pour les administrateurs, pasteurs et membres de s’unir en Christ sous la bannière de Sa vérité, pour prêcher Son message au monde. Dieu a donné aux Adventistes du 7e jour une organisation inspirée par Dieu, et une convention commune appelée Church Policies qui, sous l’orientation du Saint-Esprit, fait partie de ce qui nous permet de préserver notre unité en tant que famille mondiale. Rejeter ou ignorer ces engagements mutuels viole une confiance sacrée, et crée des discordes inutiles. Je prie que chacun d’entre nous puisse mettre de côté ses opinions personnelles pour le bien du corps de Christ, et qu’ ensemble, nous puissions marcher vers le royaume de Dieu.

 

Paralysie spirituelle

 

Voici ma dernière grande préoccupation : La croissance de l’indifférence spirituelle et de l’autosatisfaction est courante dans la vie de beaucoup de dirigeants et de membres d’église, y compris la mienne. Il semble y avoir une paralysie spirituelle dans la vie de nombreux Adventistes.

Nous devons examiner nos vies pour s’assurer que Dieu travaille énergiquement en nous - et je parle aussi pour moi . Des enquêtes récentes indiquent que l’écrasante majorité des membres croient aux doctrines fondamentales de l’Église Adventiste du 7e jour. Ils ne remettent pas vraiment en question les 28 croyances fondamentales. En revanche, on constate une complaisance grandissante lorsqu’il s’agit de partager sa foi. Le témoignage n’est pas vraiment pris en considération. Ils croient, mais ne sont pas vraiment impliqués dans la mission de l’Église. Leur coeur n’est pas brûlant ! Ils n’ont que peu de passion à partager leur foi en Jésus Christ. Ils ne sont pas vraiment résolus dans leur âme.

 

Spiritualité grandissante

 

Mes frères et soeurs, sans implication dans le service pour Christ, nous ne grandirons pas spirituellement. Le prophète de Dieu ne pouvait nous le dire plus clairement quand elle déclare : « La vie même de l’Église dépend de la fidélité avec laquelle elle se conforme à l’oeuvre du Seigneur. Négliger celle-ci, c’est se préparer inévitablement un état de faiblesse spirituelle et de décadence. » {JC 827.1} Quelle citation puissante ! L’implication est la réponse à l’indifférence. Comme le prophète de Dieu l’a dit, là « où il n’y a pas une activité intense au service d’autrui, l’amour décline et la foi s’affaiblit. ».

Donc, si vous voulez avoir une spiritualité vivante, impliquez-vous ! Si vous voulez une vie de prière vibrante, impliquez-vous ! Si vous voulez apprécier encore plus la Parole de Dieu, impliquez-vous ! Si vous voulez avoir un amour plus profond pour les autres, impliquez-vous ! Si vous voulez voir des âmes gagnées à Jésus, impliquez-vous ! Si vous voulez voir Jésus revenir bientôt, impliquez-vous ! Rejoignez les centaines de milliers de dirigeants et de membres adventistes du monde entier qui s’impliquent activement dans la mission de l’Église. Dieu veut nous utiliser – vous et moi - pour proclamer sa vérité prophétique des derniers temps aux quatre coins de la terre, et spécialement à ces énormes centres métropolitains, à travers « mission pour les villes », programme qui utilise toutes formes d’évangélisation urbaines efficaces, par le biais de la santé ainsi que d’autres méthodes.

 

Signes de la présence du Saint-Esprit

 

La tâche est immense, mais Dieu est aux commandes et il guide son peuple. L’Église a-t-elle des défis ? Très certainement ! Mais je vois les preuves que le Saint-Esprit agit de manière puissante parmi son peuple. Je vois les preuves que le Saint-Esprit fait quelque chose de spécial, de passionnant, en ce moment, dans Son Église. Je vois les preuves que le Saint-Esprit prépare son peuple pour la venue de Jésus et le retour prochain de notre Seigneur.

Frères et soeurs, je vous exhorte, ainsi que moi-même, à nous consacrer complètement, totalement, pleinement, à Christ. Je vous invite à embrasser l’appel prophétique que Jésus a donné à son Église, Son Église du reste, l’Église Adventiste du 7e jour, une église en marche dans le mouvement adventiste. Je vous exhorte à lever bien haut l’étendard dans votre propre vie. Je vous exhorte à vous impliquer activement en témoignant pour votre Seigneur, alors que nous attendons la seconde venue de Christ.

 

Voudriez-vous prendre cet engagement maintenant alors que nous allons prier ensemble?

Notre Père céleste, nous venons vers toi en cet instant, reconnaissant que l’histoire nous révèle de manière incroyable que les déclarations prophétiques de Daniel, Apocalypse, du livre de Matthieu, ainsi que d’autres passages bibliques nous poussent à prendre position juste avant le retour de Jésus. Seigneur, aide-nous à nous connecter complètement à toi. Aide-nous à nous appuyer sur toi chaque jour. Aide-nous dans notre étude de ta Parole et de l’Esprit de prophétie, et dans notre vie de prière. Et Seigneur, utilise toutes ces merveilleuses connexions avec toi pour nous aider ensuite à partager notre foi, à nous impliquer dans de nombreuses activités de notre église locale et dans le monde entier, afin d’amener au premier plan, dans l’esprit et le coeur des gens du monde entier, le message des trois anges et le message du quatrième ange d’Apocalypse 18. Seigneur, je demande ta bénédiction sur chaque membre d’église, jeune et vieux, dans l’Église Adventiste du 7e jour. Sois avec ceux qui fréquentent nos églises et qui n’en sont pas encore membres. Sois avec ceux qui s’intéressent aux vérités de la Bible. Et aide-nous Seigneur, à toucher le monde grâce à « mission pour les villes », ainsi que la mission dans les zones rurales, en utilisant toutes les méthodes possibles. Seigneur, envoie le Saint-Esprit sur nous. Envoie la pluie de l’arrière-saison, afin que nous puissions véritablement faire partie de ce dernier grand mouvement adventiste qui proclame le message qui donne gloire à Dieu sur la terre entière. Merci de nous entendre, et merci pour la promesse de ton prochain retour. Au nom de Jésus nous t’avons prié. Amen.

Awr logo

Podcast

Retrouvez-nous sur Facebook